Découvrez le hors-série consacré à l’histoire du rugby en Suisse

En collaboration avec Gianni Di Martino, manager du club des Switzers de Genève, leMultimedia.info a retrouvé dans les archives des plus grands titres sportifs suisses et lyonnais l’once d’une des faces (copieusement) cachées du rugby suisse. Contrairement à plusieurs croyances, il s’en trouverait que plusieurs clubs de l’arc (a)lémanique des villes de Lausanne, Genève et Zürich se retrouvent – à la lumière de certaines découvertes – centenaires. De plus, si le club de rugby de Servette est la première institution de Suisse dédiée à la pratique de ce sport, force est de constater que le rugby se jouait auprès de plusieurs autres clubs de Football-Association (le football sous sa forme actuelle) bien avant 1890. Notre revue de presse ancienne.

Dès le 1er août

leMultimedia.info collabore plus étroitement avec le mensuel Le Regard Libre. Lisez tous les mois un article d’investigation exclusif dans la boutique officielle, vos kiosques et librairies Payot de Suisse romande.

En 1956, le boycott dans le sport était un acte décomplexé

Entre la Chine en février et le Qatar en novembre, le monde du sport n’aura sans doute jamais été autant confronté à des tentatives timides de boycott d’événements majeurs depuis plus de six décennies. Les Etats-Unis avaient bien fait l’impasse sur les Jeux olympiques de 1980 à Moscou en pleine guerre froide, mais peu rappellent l’année 1956, si particulière à tous égards. Et cela nous concerne aussi, en tant que Suisses, car la Confédération avait, comme sept autres nations, fièrement décidé de boycotter les JO de Melbourne. Les raisons, quant à elles, vont dans tous les sens.

On a tous quelque chose en nous de Klapzuba

Les Onze de Klapzuba est un roman écrit par Eduard Bass en 1922 ; il raconte tout d’un football où les valeurs de principe l’emportent sur la poursuite de la richesse. Publié dans un contexte (pré-)soviétique, dans les premières années de pouvoir de Joseph Staline, l’histoire se pose en défenseur de l’art populaire du football où la compétition et le professionnalisme y étaient, en substance, mal vus. À la puissance caricaturale de l’homo sovieticus, les onze fils du paysan Klapzuba rappellent, avant toute chose, l’importance que revêtent les notions de solidarité et de fraternité dans le sport. On en eut discuté […]

Anti-racisme: le jour où le sport a perdu son innocence

Le monde du sport a réagi avec audace et énergie à la mort de George Floyd à Minneapolis le 25 mai dernier. Par six fois champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton a désormais rendu d’usage la mise en place d’une tribune contre le racisme avant la tenue de chaque Grand Prix cette saison. Sur un podium noir teinté, il pose un genou à terre et lève le poing au ciel en guise de lutte pour la reconnaissance du mouvement «Black Lives Matter». De leur côté, les basketteurs professionnels américains sont déjà depuis longtemps coutumiers de la pratique sur […]

Spécial Athlétisme

Hayward Field, dans les coulisses de l’athlétisme en Oregon

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon) Nous avons mis les pieds dans le haut-lieu reconnu de l’athlétisme mondial, à l’endroit même où s’apprêtent à être disputés les tout premiers championnats du monde organisés sur le territoire des États-Unis. Sous la romance, voici ce qui fait la légende de la ville d’Eugene: entre le stade historique de Hayward Field et la figure emblématique de Steve Prefontaine, d’autres mythes se tapissent ici et là, sur les contours de l’Université d’Oregon.

World Athletics Championships Oregon22

Un relais 4×100 mètres sans Mujinga Kambundji: « C’est possible, mais… »

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon) La Suisse manque à nouveau le podium en finale du relais 4×100 mètres féminin. Cette fois-ci, Géraldine Frey, Mujinga Kambundji, Salomé Kora et Ajla del Ponte n’ont toutefois pas réussi à faire mieux qu’une septième place en 42”81. Ce temps est moins bon que le temps établi en qualifications (42”73) mais il permet certainement aux relayeuses suisses de marquer leurs repères pour le futur proche. « Nous sommes extrêmement déçues mais il y a des points positifs que nous pourrons retirer de cette finale », expliquait Salomé Kora.

World Athletics Championships Oregon22

Mujinga Kambundji, la persévérance d’une guerrière au front

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon) Avec une cinquième place mondiale sur 100 mètres, un record de Suisse en demi-finale du 200 mètres et une huitième place finale sur le demi-tour de piste, Mujinga Kambundji est parvenue à mener sa campagne personnelle à un très haut niveau durant les championnats du monde à Eugene. En trois épisodes, on vous raconte l’histoire des sœurs Kambundji à Hayward Field.

World Athletics Championships Oregon22

Yaroslava Mahuchikh, la voix de l’Ukraine sur le sautoir d’Hayward Field

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon) La jeune championne ukrainienne du saut en hauteur vient de décrocher la médaille d’argent à Eugene, à 20 ans. Trop juste pour cueillir son tout premier titre mondial mais suffisamment pour rendre fier un pays entier. « Mon coach m’a toujours dit qu’il fallait que j’oublie ce qu’il se passe en Ukraine, que je trouve la paix intérieure au moins quelques temps. Mais avez-vous au moins la recette pour y parvenir ? »

Chula Vista, là où la légende Alison Dos Santos a été forgée

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon) Le natif de São Paulo est devenu le nouveau roi du 400 mètres haies à Hayward Field. Invaincu en 2022, son triomphe n’a surpris personne. Et pourtant beaucoup connaissaient à peine son nom avant les Jeux Olympiques de Tokyo, il y a encore dix mois. Pour la première fois, un athlète brésilien remporte l’or sur une discipline longtemps acquise à la cause américaine. Le record du monde de Karsten Warholm, loin du compte à Eugene, reste à sa pleine portée.

World Athletics Championships Oregon22

“Il me fait penser à Ashton Eaton”: Qui est Simon Ehammer?

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon) En établissant une marque à 8,16 mètres en finale du saut en longueur à Hayward Field, Simon Ehammer devient le septième Suisse à remporter une médaille mondiale, après Mujinga Kambundji à Doha en 2019. Déjà tenant de la meilleure performance mondiale établie à Götzis en mai, en 8,45 mètres, le décathlète a prouvé être en mesure de se confronter avec les grands spécialistes de la discipline. Un expert dresse son portrait.

World Athletics Championships Oregon22

Jonathan Edwards: «Le partage d’expérience est infini»

Ancien grand champion du triple-saut, Jonathan Edwards continue de dévouer sa vie à l’athlétisme. Principalement engagé à la BBC, sur les chaînes du service public britannique, cet homme de 55 ans conserve, 18 ans après sa retraite sportive, la même grâce qu’à ses jeunes débuts. Il reste à ce jour le détenteur du record du monde de sa discipline. Et le temps passe, 26 ans exactement.

Nos reportages exclusifs

Nahed Basheer al-Baqer, nouvelle égérie des défenseurs de l’information

Le droit des journalistes dans le monde est encore en situation très précaire dans plusieurs régions du monde. En Afrique subsaharienne, comme au Soudan, les tirs de barrage contre l’information qui dérange sont monnaie courante. Et quand la journaliste est de sexe féminin, et qu’elle exerce dans un domaine considéré comme étant exclusivement réservé aux hommes, les peines sont multiples. Nahed Basheer al-Baqer, seule journaliste sportive féminine au Soudan, est devenue une icône.

Entre Gaza et la Cisjordanie, dans la peau de réalisateurs palestiniens –

Ils ne vivent pas dans la revendication perpétuelle. Mais ils souhaitent que leur territoire et leur histoire ne restent pas dans l’ombre. Les hommes et femmes de culture basés soit à Gaza, soit en Cisjordanie, luttent pour la reconnaissance d’une identité culturelle palestinienne. Et dans un monde où tout est plus relatif qu’ailleurs, rien n’est moins simple.

Le sport pour lutter contre la délinquance juvénile en Ouganda

“Play for Life initiatives Uganda” est un projet à valeur humanitaire et éducative créé par Julius Kazungu, un jeune entrepreneur de Kampala, capitale de l’Ouganda. Sa mission première est de mettre sur pied plusieurs programmes sportifs (en football, rugby, tennis, boxe, crosse de champ…) destinés à convaincre la jeunesse ougandaise de dépenser positivement son énergie dévorante et à révéler les talents cachés qui se dissimulent en eux. Visant à les écarter du giron de la délinquance et de la criminalité, ces programmes rencontrent un succès prometteur. Mais ce n’est pas encore assez. Depuis des années, Julius parcourt le monde entier […]

Le vent est-il définitivement tombé sur le Nagorno-Karabakh ?

“Si le vent tombe” est le premier film arménien en sélection officielle du Festival de Cannes depuis 1965. Cette semaine, en revanche, c’est dans le cadre du Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains (FIFDH) – et en parallèle de sa première nationale en Arménie le 10 mars – que le public suisse a pu le découvrir en avant-première. L’histoire, tristement prémonitoire et dotée d’une authenticité unique, permet de mettre en lumière ce que trop peu de monde sait, aujourd’hui, du territoire meurtri du Nagorno-Karabakh.

« En 200 ans d’histoire, nous cherchons toujours un équilibre entre tradition et modernité »

Depuis 2005, le comité d’organisation du Bol d’Or, la plus grande régate en bassin fermé au monde, compte parmi ses partenaires et principaux sponsors, la banque Mirabaud. Le bâtiment financier est considéré aujourd’hui comme le troisième groupe bancaire privé à Genève doté d’une clientèle internationale. Le chef du secteur communication et marketing de l’institut, Bertrand Bricheux, explique pourquoi la voile de compétition représente un domaine d’investissement prospère, de tous les points de vue. Le départ de la 83e édition du Bol d’Or Mirabaud sera donné le 11 juillet prochain au large de la Société nautique de Genève.

Sport

Le basket pour nourrir d’espoir la jeunesse bellerine

Stéphane Gauthey, Dominik Mastelić ont relevé le défi de créer un nouveau club de basketball dans la vieille commune historique de Bex, dans le canton de Vaud. Cette initiative a été le fruit d’une franche pesée d’intérêts entre contraintes administratives, financières et bienfaits pédagogiques pour la jeunesse bellerine. Depuis novembre […]

90 ans après, les Switzers et Stade Lausanne s’affrontent à nouveau

Autre moment d’histoire le 4 juillet dernier lorsque la demi-finale des Swiss Super Seven’s à Lugano impose une rencontre inédite entre Stade Lausanne et les Switzers de Genève, deux clubs devenus historiques dans le microcosme du rugby en Suisse. La précédente et unique rencontre entre ces deux équipes n’avait eu lieu que le 28 novembre 1931, sur la plaine de Vidy à Lausanne, avant une longue traversée du désert. Voici les raisons…

“Good luck Vladimir”, les meilleures émotions à revivre grâce à notre webrevue

Ce recueil est celui d’un travail de longue durée, passé au travers d’expériences diverses, au cœur du jeu et des émotions vécues au travers de l’Europe. Une petite équipe engagée au soutien de l’Équipe de Suisse de pied en cap des qualifications pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Au plus près des joueurs et des cadres de l’équipe nationale helvétique, nous avons tenu à écrire à notre manière l’histoire qui est celle d’une entière nation.

Dossier: Rugby Afrique

Le Burkina Faso face aux défis de la mondialisation du rugby en Afrique

L’édition 2022 de l’Africa Cup aura lieu dans le sud de la France en juillet. Totalement absurde ou symptôme d’une mondialisation à large échelle du rugby en Afrique, la nouvelle ne fait pas l’unanimité dans le continent. Si cette décision peut sembler détonante, il y a néanmoins des raisons honnêtes pour l’expliquer. Pour tenter de comprendre la logique suivie, nous avons mis la loupe sur la situation du rugby en Afrique, et plus particulièrement au Burkina Faso, l’une des huit équipes qui seront engagées dans la prochaine Africa Cup.

Pourquoi l’Afrique du Sud se rapproche-t-elle toujours plus de l’Europe?

L’Afrique du Sud est un pays de l’hémisphère sud géographique, mais du nord par l’esprit. Comment souhaitent-ils se rapprocher du Vieux Continent ? On fait le point en prenant un détour révélateur par le monde du rugby. Depuis 2021, une première ligne de cordée est tissée entre Durban, Genève et l’Europe.

La voile lémanique à l’ère du foil

Initialement programmé pour 2020, le lancement de la nouvelle classe de bateaux surtoilés TF35 a finalement vu le jour cet été après une année blanche pour cause de pandémie. Bâties à Lorient, en Bretagne, ces embarcations s’élèvent au rang de pionnières majeures de la voile lémanique. Passée la phase de découverte, la place est désormais à la performance.

Nils Theuninck, le Pulliéran qui rêvait d’Enoshima

Lors des championnats du monde de Finn, tenus du 3 au 12 mai derniers à Porto, Nils Theuninck a manqué de peu la qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Toutefois, malgré la déconvenue, les résultats actuels du navigateur pulliéran au niveau international, récent médaillé de bronze aux Européens de Vilamoura, demeurent encourageants. Le jeune homme de 24 ans nous a accueillis chez lui, au Port du Pully, quelques jours seulement après son retour du Portugal. Rencontre.

« Former des citoyens avant de former des joueurs de rugby »

Sans accès aux vestiaires, dans le respect des mesures sanitaires, et dans un cadre d’entraînement retravaillé, l’école de rugby du Servette Rugby Club a été contraint de réadapter ses conditions d’entraînement à Genève. Toutefois, malgré moins de contact et avec des séances d’autant plus portées sur le respect de l’adversaire et de l’autre, le club tire profit d’une situation inédite pour davantage instruire des jeunes hommes et jeunes femmes avant de former des joueurs et joueuses de rugby. Une réalité exacerbée par la pandémie.

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Musique

Nicao, le rappeur solitaire “aus Düsseldorf”

Nicao a 34 ans. Artiste encore méconnu de la scène hip-hop en Allemagne, comme en Suisse, il pourrait bien incarner le futur du rap germanophone outre-Sarine. Proche stylistiquement du rap incarné par Cro en Allemagne, il a sans doute le potentiel de réinventer son style sur la scène suisse. Son premier EP, disponible sur plusieurs plateformes, s’appelle «Pessimist ». Et il vaut le détour.

Psycho Weazel et le juke joint de l’électro humanisé

Entre composition de musiques pour pièces de théâtre et bandes originales pour court-métrages, le duo Psycho Weazel est surtout un surdoué de musique électronique d’un vieux genre, rustre et lascive, un peu dark house sur les bords. Leur style ressemble au duo The Blaze ou à Jean Tonique, tout en s’inspirant du genre Selector. Ils sont depuis quelques années sous les projecteurs à Neuchâtel et dans l’ensemble de la Suisse romande. À découvrir absolument.

Connaissez-vous les origines baoulé de la rapeuse KT Gorique?

Passée par la HES-SO où elle a suivi un bachelor en travail social, la rapeuse KT Gorique a nivelé sa passion pour la musique hip-hop à son goût prononcé pour l’étude des civilisations et des traditions indigènes africaines. Ses origines ivoiriennes et italiennes viennent par ailleurs contrebalancer une vie passée […]

Rando, vidéo, electro: Estelle Zamme retrouve son propre mode de vie

Après trois ans d’absence, les revoici. Après “Fiston” au Cervin en 2017, puis “Don Simon” dans les Dolomites en 2018, le groupe Estelle Zamme a sorti, le 14 avril dernier, “Claude”. Ce nouveau titre a été filmé dans les montagnes alpines suisses après avoir dû renoncer à voyager plus loin pour cause de pandémie. Etienne Bel et Julien Ledermann ont alors posé leur matériel de tournage dans certaines des plus belles régions du pays; le Saxer Lücke, le col du Susten, le Bachalpsee sur les hauts de Grindelwald ou encore le col du Grimsel figurent parmi les lieux emblématiques du […]

Yellowstraps, du laboratoire de Braine-l’Alleud au premier Montreux

Yellowstraps a toujours ses lanières jaunes sur ses guitares. Après le le départ de son frère Alban en janvier dernier, Yvan Murenzi a conservé l’esprit du duo dans des chansons et musiques plus personnelles et toujours plus recherchées. Il se produisait cet été au Petit Théâtre du Montreux Palace à l’occasion de la 55e édition du Montreux Jazz Festival. Le premier pour le jeune artiste de 29 ans.

Baron.e, la “Sémantique” d’un duo naissant

Ils sont deux: un jeune homme, une jeune femme et chantent en français. En toute simplicité, cela ferait une belle composition d’accroche pour présenter Baron.e. Faustine Pochon et Arnaud Rolle (tous deux 24 ans) ont beau faire feu contre tout spécifique et déterminisme, comme le style de leur musique – un condensé d’électro et de pop taillé jeunesse qui empoigne les tracasseries de leur génération –, que l’on vient finalement à manquer de qualificatif pour les introduire simplement et sans redondance. Une chose est sûre néanmoins: leur notoriété toute fraîche le dispute à leur humble fraîcheur.

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Cinéma

Oui, tout va bien pour Kelley Kali (merci!)

Grâce à son nouveau long-métrage “I’m Fine (Thanks for Asking)” tourné en pleine pandémie, à l’été 2020, la réalisatrice (et anthropologue) Kelley Kali s’est attaquée aux maux chroniques et répandus de la société moderne: la précarité et le sans-abris. Entièrement tourné chez elle, dans le quartier de Pacoima à Los […]

Udo Kier, 18 jours en costume vert

En 50 ans de carrière, l’acteur Udo Kier n’aura eu besoin que de 18 jours pour livrer la meilleure version de lui-même dans le rôle de Pat Pitsenbarger, un coiffeur émérite de la petite ville de Sandusky dans l’Ohio. Avec “Swan Song”, il avoue avoir reçu par la presse internationale les meilleures critiques de sa carrière. Il se confie.

Kaamelott: le roi Arthur fait-il encore légende ?

Une facilitation de paix n’est pas un chemin de velours, c’est une voie semée d’embûches et de chausse-trappes. Mais de quelle paix parle-t-on réellement ? Celle du royaume de Logres menée de façon autoritaire par Lancelot du Lac, ou celle du roi Arthur qui semble toujours traîner son trouble dépressif récurrent ? Seule certitude: entre ses vacances amoureuses, le souvenir de sa formation à Rome et la guerre fratricide qu’il livre à Sire Lancelot, Arthur Pendragon délaisse toujours la quête du Graal.

Jean-Luc Bideau, une carrière accidentée tournée en dérision

Invité à animer une masterclass à l’occasion de la sixième édition du Vevey International Funny Film Festival (VIFFF), Jean-Luc Bideau (80 ans, dont 55 de pleine carrière), un peu gauche dans sa démarche arrive avec un léger retard au cinéma Astor. Il y reçoit finalement le VIFFF d’honneur pour l’ensemble de son œuvre et s’amusera à prendre, couper, s’accaparer la parole de ceux qui ne lui réservent qu’une procession de compliments. Mais avant, l’acteur suisse, retranché dans le Valais, nous avait concédé un entretien. Espiègle et fougueux.

Mei Fa Tan lorgne les méandres de la démence dans son nouveau court-métrage

“Time Machinery” est un court-métrage entièrement pensé et écrit par Mei Fa Tan; le propos est pourtant bien ténébreux. La jeune réalisatrice nyonnaise a déconfiné dernièrement ce projet de belle intelligence, deux ans après sa finalisation. Jouant entre différents codes – ceux de la science-fiction et du film dramatique –, elle a mis en abîme un sujet des plus insondables pour l’être humain tel que constitué: la démence, la folie, la maladie d’Alzheimer. Et la réussite est, une nouvelle fois, intacte. Le film est disponible sur la toile depuis le 23 avril dernier.

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.