Nouveauté

SORTIE MUSICALE CE LUNDI |

 

Fabe Gryphin a gagné en notoriété tout au long de l’année 2018. La sortie de son EP cinq titres cette année lui a valu la reconnaissance d’une grande partie du public romand. L’artiste nourri à l’underground anglophone avait déjà sorti son tout premier clip vidéo “PTTFLR” en février dernier, réalisé par la Lausannoise Mei Fa Tan. Cette fois-ci, s’étant attaché les services du réalisateur – également lausannois – Michael Hartwell, il dévoile le nouvel opus visuel de “Pain”, le titre phare de son EP du même nom. La patte du jeune vidéaste d’origine nyonnaise est assumée, en ce que l’on y retrouve une réalisation décalée, nourrie en effets spéciaux et à l’image d’un univers un tant soit peu paranormal; Fabe Gryphin s’y prend à une douleur intérieure, mère de sa créativité mais germant le côté le plus obscur de son esprit. Un clip vidéo à la hauteur d’un véritable film d’auteur dramatique. L’ensemble donne même à se questionner sur la véritable force mère de créativité qui compose le subconscient des artistes. Une œuvre à découvrir ce lundi sur vos écrans.

  • “PTTFLR”, le titre de Fabe Gryphin primé à la cinquième édition du Music Video Contest en 2017, a une signification propre: petite fleur. Un mélange de R’n’B, hip-hop et de musique alternative que l’artiste présente sous une voilure toute nouvelle, son clip vidéo réalisé par Mei Fa Tan, créatrice du concours. Un clip épuré, dévoilé en avant-première le 24 février aux Hivernales à Nyon et officiellement sorti ce mercredi 28 [...]
Cinéma d’animation

Alexandre Astier dépoussière la recette de la potion magique de Panoramix

by Yves Di Cristino in Cinéma

Quel lien entre les aventures des Chevaliers de la table ronde et celles d’Astérix et Obélix, sinon que leur auteur Alexandre Astier en ait recopié le trait presque à l’identique ? La réponse sied dans les coulisses d’un film d’animation qui calque la mécanique certaine qui fut celle de la série Kaamelott sur le petit écran. Des ressors humoristiques évidents au casting énonciateur – où Roger Carel a définitivement cédé la voix d’Astérix à [...]
Jeu vidéo & Cinéma

Jeu vidéo sur cour: quand les pixels font leur cinéma

by Fanny Agostino in Cinéma

Outre les thèmes de la violence et de l’addiction, le jeu vidéo a-t-il une place dans le débat public ? C’est en tout cas ce que propose la communauté universitaire de Lausanne, ce mercredi 28 décembre au Palais de Rumine avec un cours public intitulé « Cinéma et jeux vidéo ». L’événement sera aussi l’occasion de vernir le dernier numéro de la revue Décadrages, consacré à la thématique. À cette double occasion, nous avons rencontré Selim Krichane, premier assistant [...]
Photojournalisme de guerre

Karim Ben Khelifa, son expérience “The Enemy” racontée au travers de la réalité virtuelle

by Fanny Agostino in Cinéma

La plupart du temps, guerre et virtuel riment avec Battlefield ou Call of Duty, licences phares des jeux de tirs à la première personne. L’expérience “The Enemy” démontre que l’immersion dans des conflits armés est d’autant plus puissante lorsqu’elle passe par la corporalité et l’âme. Lauréat du prix SENSible lors de la 24e édition du GIFF, le travail délivré par le photojournaliste chevronné Karim Ben Khelifa offre un regard aussi décalé qu’inédit sur les [...]
JOJ 2020, Snowboard, Musique

Pat Burgener: « Les Jeux de Pyeongchang m’ont ouvert les yeux sur la vie »

by Gabriel Nista in Interviews

Plusieurs fois champion suisse et athlète lors des Jeux Olympiques de Pyeongchang en début d’année, Pat Burgener est également musicien entre deux compétitions. Avant le début de la nouvelle saison, nous avons pu rencontrer cet homme à tout faire, figure montante du snowboard international. À seulement 24 ans, le parrain des Jeux de la Jeunesse 2020 de Lausanne nous explique comment il arrive à concilier ses deux passions, le sport et [...]

WEBSÉRIES |

Vincent Bossel : «Les scènes où j’ai l’impression de développer un style, c’est lorsque je peux juxtaposer une image avec une musique que j’ai sélectionnée»

Vincent Bossel est prêt. Sa websérie « Bip » est sur le point de voir le jour sur les plateformes digitales de la RTS. © leMultimedia.info / Oreste Di Cristino [Lausanne]

 

Lauréat d’un appel d’offre de la RTS, la websérie « Bip » sera diffusée en novembre sur la toile. Avec un format de 3 minutes par épisode, la série retrace les moments d’évasion de Marie (Marie Fontannaz), caissière d’un supermarché qui imagine la vie de ses clients, selon le contenu de leur caddie. Avec son réalisateur Vincent Bossel, nous avons évoqué dans les locaux d’ImaJack, producteur de « Bip », la genèse du projet qu’il a porté du haut de ses 22 ans, l’impact de la musique dans ses productions cinématographiques ainsi que son avenir.

MUSIQUE |

Imelda & Clyde, leur destin du Stravinski au Metropolis de Londres

Imelda Gabs et Clyde Philipp's sont l'un des duos – révélés par la Montreux Jazz Academy – les plus en vogue du moment. Après leur premier EP “Not Alone”, les voilà tournés vers leur premier album. © leMultimedia.info / Oreste Di Cristino [Casino de Montbenon]

 

Se produire sur la scène du Stravinski au MJF sans album et sans site internet, une utopie ? Eux l’ont fait! Le duo formé par Imelda Gabs et Clyde Philipp’s est revenu de cette expérience plus mature que jamais avec un EP en poche et projette également un album studio. Le tandem piano acoustique et batterie a concrétisé des années d’efforts et de joies, bravant les difficultés qui se sont imposées à eux après avoir été propulsés sous les projecteurs de la ville aux palmiers. Nous les avons rencontrés dans la salle Paderewski du casino de Montbenon où ils ont lancé leur première galette Not Alone il y a quelques mois.

DÉCOUVERTES |

KAY JAM, un rock apaisé dans une tendre obscurité

Julien Cambarau, alias KAY JAM, sort son premier clib vidéo “Light in the Dark” ce mercredi 31 octobre. [Extrait caméra / Ludovic Matthey]

 

Le chanteur et guitariste KAY JAM présente ce mercredi son tout premier clip vidéo “Light in the Dark”, réalisé par la réalisatrice lausannoise Mei Fa Tan. Le titre de l'artiste Julien Cambarau (de son vrai nom) avait déjà vu le jour en septembre dernier. Il s'agit alors là du tout premier projet en solo du jeune talent de 27 ans qui s'était illustré auparavant en tant guitariste et bassiste pour plusieurs groupes de la région romande. Après “Light in the Dark”, deux autres titres sont encore attendus prochainement en prévision d'un album et en vue d'une série de concerts prévus pour 2019.

Cinéma

Overlord: overdose de violence, game-over de l’Histoire

by Fanny Agostino in Cinéma

Gare à celui qui évoque le passé! L’adage veut que toute représentation historique soit plus révélatrice de l’époque à laquelle elle est énoncée que les faits eux-mêmes. Tout juste extirpés du centenaire de la Première Guerre et du canevas du “devoir de mémoire”, voilà que le cinéma reprend la patate chaude des mains de Macron. Julius Avery (Son of a Gun, Jerrycan) signe, avec Overlord, le projet ambitieux de mêler une fiction fortement ancrée historiquement avec le [...]

MONTREUX COMEDY |

Mr. Fraize: « Il faut savoir s'oublier sur scène »

Interview | 29e Montreux ComedyMonsieur Fraize est un humoriste des plus atypiques, mais c'est déjà trop de le dire. Ce qui lui vaut son intelligence sur scène relève de sa très grande capacité à habiller le silence, le pourvoir dans la significativité. Le silence est parleur, le silence est dénonciateur parfois. Au matin du gala de clôture de la 29e édition du Montreux Comedy Festival, Monsieur Fraize nous a accordé une interview toute en légèreté trois ans après que lemultimedia.info l'eut déjà rencontré en 2014 à l'ancien Lido Comedy & Club de Lausanne. Proche de Thomas Lecuyer, il avait déjà refait son apparition en Suisse au Cpo Ouchy il y a de cela quelques jours.

Posted by lemultimedia.info on Wednesday, December 5, 2018

Monsieur Fraize est un humoriste des plus atypiques, mais c’est déjà trop de le dire. Ce qui lui vaut son intelligence sur scène relève de sa très grande capacité à habiller le silence, le pourvoir dans la significativité. Le silence est parleur, le silence est dénonciateur parfois. Au matin du gala de clôture de la 29e édition du Montreux Comedy Festival, Monsieur Fraize nous a accordé une interview toute en légèreté trois ans après que lemultimedia.info l’eut déjà rencontré en 2014 à l’ancien Lido Comedy & Club de Lausanne. Proche de Thomas Lecuyer, il avait déjà refait son apparition en Suisse au CPO Ouchy il y a de cela quelques jours.

Laura Laune: « C'est parfois positif de ne pas plaire à tout le monde »

Interview, Montreux Comedy |L'humour grinçant de Laura Laune n'est plus à faire; la jeune femme, issue de l'émission “La France a un incroyable talent” sur la chaîne M6, a vécu son premier grand gala au 29e Montreux Comedy Festival, dans la programmation de Manu Payet. Le style engagé et dénonciateur du plateau était une belle occasion de revenir, avec l'artiste, sur les ressors d'un humour... qui ne plaît pas à tout le monde. « Et c'est parfois positif de ne pas plaire à tout le monde », exprime-t-elle alors à notre micro. Elle est actuellement en tournée en France et en Belgique et à La Cigale du 20 au 23 décembre prochains.

Posted by lemultimedia.info on Tuesday, December 4, 2018

L’humour grinçant de Laura Laune n’est plus à faire; la jeune femme, issue de l’émission “La France a un incroyable talent” sur la chaîne M6, a vécu son premier grand gala au 29e Montreux Comedy Festival, dans la programmation de Manu Payet. Le style engagé et dénonciateur du plateau était une belle occasion de revenir, avec l’artiste, sur les ressors d’un humour… qui ne plaît pas à tout le monde. « Et c’est parfois positif de ne pas plaire à tout le monde », exprime-t-elle alors à notre micro.

Mike Ward: « Avec mon procès, je voulais éviter de créer un précédent »

ENTRETIEN | Un humoriste controverséMike Ward avait fait une blague sur un enfant handicapé, Jérémy Gabriel, dans son show "Mike Ward s'eXpose" joué entre 2010 et 2013. Attaqué par la commission des droits de la personne au Canada – et non par la victime –, il est actuellement en appel d'une condamnation de 42 000 dollars canadiens. Son procès a été très médiatisé au Québec. Il a été défendu par beaucoup d'humoristes et a confessé avoir fait une dépression. Interview: Patrick Aimé.

Posted by lemultimedia.info on Monday, December 3, 2018

Mike Ward avait fait une blague sur un enfant handicapé, Jérémy Gabriel, dans son show « Mike Ward s’eXpose » joué entre 2010 et 2013. Attaqué par le tribunal des droits de la personne – et non par la victime –, il est actuellement en appel d’une condamnation de 42 000 dollars canadiens. Son procès a été très médiatisé au Québec. Il a été défendu par beaucoup d’humoristes et a confessé avoir fait une dépression. Auourd’hui, à l’heure de sa deuxième apparition en carrière au Montreux Comedy Festival, il a accepté de revenir avec détail sur les ressors de son propre humour “noir”.