Nouveauté

Face à Saint-Gall, le FC Lausanne-Sport va crescendo

Une victoire à domicile (1-0) qui rassure, encourage et donne des ailes

Le FC Lausanne Sport accueillait le FC Saint-Gall pour la quatrième journée de Super League dans un stade de la Pontaise décidé à célébrer la première victoire de son équipe à domicile au sein de l’élite du football suisse. Après avoir créé la sensation la semaine dernière en remportant les trois points à Sion, Lausanne à confirmé son état de forme en s’imposant 1-0 contre les Saint-Gallois dans un match bien mené et sérieux des hommes de Fabio Celestini. Lausanne se hisse donc momentanément à la troisième place du championnat, derrière Bâle et Lucerne, avec sept points dignes d’être salués en ce début de saison.

Le capitaine lausannois Olivier Custodio, satisfait du résultat, devra s'en remettre au repos musculaire en vue de la prochaine rencontre. © Oreste Di Cristino (archives)

Un match complet

Après les défaites de Vaduz et de Sion lors de ce quatrième tour de championnat, le Lausanne-Sport peut sourire. L’objectif de Fabio Celestini était clair : ce jeudi soir devant plus de 5’000 supporters, il fallait gagner. Après avoir encaissé six buts en trois matchs, la solidité défensive, pointée du doigt, se devait donc d’être corrigée. Mais il n’est pas aisé de palier autant de problèmes défensifs après une trêve estivale et l’arrivée de nouveaux visages. Mais ce qui plaît chez ce Lausanne-Sport, c’est son cran. Celestini arrivé au club avec de grandes ambitions, semble être parvenu à inculquer les valeurs nécessaires à son équipe qui ne cesse de progresser et de surprendre par la rapide assimilation que les joueurs ont su faire des consignes de leur entraîneur : « Je pense que l’équipe a continué sur sa lancée, déjà visible lors des deux derniers matchs. Elle veut toujours jouer même si l’on a eu quelques pertes de balle un peu stupides qui ont créé un certain danger. Autrement, autant offensivement que défensivement nous avons fait un match complet, même si l’on aurait dû marquer ce deuxième but pour nous mettre à l’abri. Jouer Saint-Gall, ce n’est pas de loin pas évident du point de vue physique, surtout avec l’intensité qu’ils ont mis sur le terrain. Je suis donc très content de ce qu’ont donné les gars, même si je sais que la marge de progression est encore grande. Certes, si on veut continuer sur notre lancée, on va devoir rehausser notre niveau de jeu, car il y a encore trop de choses approximatives que l’on peut corriger ».

Une troisième place qui fait rêver

Outre le niveau de jeu proposé par ses joueurs ce jeudi soir et des progrès défensifs, c’est également la troisième place provisoire lors de cette quatrième journée qui surprend et qui laisse présager un bel avenir dans ce championnat si les hommes de Celestini parviennent à maintenir leurs performances : « Être troisièmes, c’est une surprise oui, mais je le répète, depuis que je suis à Lausanne, pour moi les résultats sont secondaires, le contenu du match important beaucoup plus. Mais ce qui me surprend le plus, c’est que mon équipe arrive à présenter un jeu aussi abouti qu’aujourd’hui face à une bonne équipe de Saint-Gall qui a plus de 350 matches de Super League à son passif. Avoir cet état d’esprit et cette confiance à ce niveau là, est juste surprenant. Je ne pensais pas que mes joueurs allaient comprendre aussi rapidement ce que je leur demande, surtout que l’on a plein de nouveaux visages. Si l’on m’avait dit qu’on allait être sur le podium après quatre matches, je ne l’aurais pas cru ».

Une montée en puissance

Sans Kwang Ryong Pak (non convoqué) et après une première mi-temps sans histoire, Lausanne est monté crescendo au niveau de son jeu et de ses qualités sur le terrain. Si la première mi-temps s’est soldée sur un score vierge accompagné de nombreuses erreurs défensives, c’est bien à cause du pressing déployé très haut sur le terrain par les hommes de Joe Zinnbauer. Après une domination lausannoise lors du premier quart d’heure de jeu, c’est le FC Saint-Gall qui a eu la possession et le contrôle du match, mais sans toutefois véritablement inquiéter le portier Thomas Castella. Il aura donc fallu attendre le début de la deuxième mi-temps et la 49e minute pour voir les hommes de Celestini parvenir à montrer leur talent et s’imposer grâce notamment à la parfaite action collective menée par Olivier Custodio, passeur, et Xavier Margairaz, buteur. Un centre subtilement déposé sur la tête de ce dernier, imparable pour le gardien St-Gallois Daniel Lopar. Ce but donnera le ton de la deuxième partie de rencontre, puisque Lausanne se fait plaisir, domine la possession et mène sur le terrain. Les hommes de Fabio Celestini complétement transformés à la mi-temps, enchaînent donc les occasions de buts et régalent. À la 57e, c’est une frappe de Samuele Campo, très actif tout au long du match – après une bonne percée de Nicolas Gétaz – qui manque le cadre. Mais déjà là, les offensives du LS se veulent insidieuses. Puis, trois minutes plus tard, c’est de nouveau Campo qui vient inquiéter la défense Saint-Galloise et confirmer les ambitions des Vaudois de vouloir doubler la mise. Toujours est-il que les percées du LS se multiplient au fil des minutes sans toutefois être récompensées, par manque de réalisme et de réussite des hommes de Fabio Celestini. Patience.

« La marge de progression est encore grande, car je les vois tous les jours à l’entraînement et je sais de quoi ils sont capables », Fabio Celestini, entraîneur du LS, en conférence de presse. © Oreste Di Cristino (archives)

« La marge de progression est encore grande, car je les vois tous les jours à l’entraînement et je sais de quoi ils sont capables », Fabio Celestini, entraîneur du LS, en conférence de presse. © Oreste Di Cristino (archives)

Une marge de progression à ajuster

En fin de rencontre, après un match digne d’un joueur de haut niveau, le capitaine Custodio est malheureusement contraint de céder sa place suite à des problèmes musculaires. Pas étonnant d’accuser le coup lorsque l’on porte le jeu de son équipe sur ses épaules avec autant de réussite. Il est donc logiquement remplacé par le jeune Jordan Lotomba, qui vient confirmer le souhait de Fabio Celestini de défendre l’avantage. Privé de son “meneur” et suite à la fatigue (relative) accumulée lors des trois derniers matches, Lausanne décide de « parquer le bus » à l’arrière pour assurer la mise des trois points. Tactique minutieuse lorsque l’on apprend que Sion et Vaduz sont menés au score, présentant ainsi même l’occasion de les distancier au classement. Mais Celestini, non loin de se contenter du bon match réalisé par ses joueurs, voit plus loin. La marge de progression est encore grande pour lui et il désire continuer à travailler pour palier les quelques imperfections d’un jeu qui en est encore bien empreint en ce début de saison : « La marge de progression est encore grande, car je les vois tous les jours à l’entraînement et je sais de quoi ils sont capables. Je connais le talent qu’ils ont mais aujourd’hui sur la première mi-temps, je crois qu’il y a les moyens pour faire mieux ! Nous nous devons de rehausser le niveau de jeu, car l’on sait qu’il y aura des moments plus compliqués où l’on jouera moins bien et où l’on aura moins de réussite. Mais je suis optimiste car le jeu peut encore gagner en précision. C’est pour cela aussi que je donne très peu d’importance aux résultats – comme je l’ai dit – et que je me base plutôt sur le contenu du match pour faire avancer l’équipe ». Patience, toujours. Même si Lausanne reste sur une marge de performance ajustable, elle aura eu le mérite de démontrer l’ensemble de ses talents tout en prouvant – une fois de plus – qu’elle mérite sa place en Super League. L’attention se porte désormais au prochain match, et pour cause, le LS poursuivra la compétition le 20 août prochain à Berne face au BSC Young Boys, une place derrière au classement. Si Lausanne parvient à s’imposer, sa saison aura bel est bien décollé. Que d’encouragements suite à sa prestation ce jeudi soir à la Pontaise.

Publicités
About Mikael Mourelle Garcia (7 Articles)
Rédacteur pour la section "football"

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s