Les Jeux Olympiques enveloppent un ensemble de disciplines athlétiques. Mais aussi différentes soient-elles dans la forme, les athlètes qui les pratiquent partagent toujours des points communs dans leur préparation et – souvent aussi – dans leurs objectifs. En athlétisme, Sylvain Chuard rêve d’un relais national masculin 4×100 mètres aux prochains JO ; en natation, Noémi Girardet partage presque la même ambition. Sauf que pour la jeune femme de 25 ans, Tokyo constituera(it) ses deuxièmes Olympiades, mais cela ne change pas grand-chose, au final… Toutefois, à cette heure, le relais 4×100 mètres nage libre féminin n’est toujours pas qualifié et souffre de l’absence sur blessure de Sasha Touretski : une pleine course contre la montre.

Après les JOJ, la panacée ? Les Tessinois Noè Ponti et Leoni Richter, ainsi que leurs homologues italiens Thomas Ceccon et Federico Burdisso ont tous été du voyage à Buenos Aires avec leur délégation nationale respective. Constatant leur toute première participation aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en Argentine en octobre dernier, tous ont témoigné leur satisfaction et les apports que celle-ci ait pu procurer à l’aube d’une saison clef pour la natation mondiale. Mais il reste du travail à effectuer dans la promotion de ce nouveau raout, en vue également de la volée hivernale 2020 qui sera inaugurée à Lausanne le 9 janvier.

La troisième journée des Championnats suisses de natation en grand bassin a été celle de la consécration pour les nageurs romands. À la piscine des Vernets (Genève), les nageurs romands ont parfaitement répondu aux attentes que laissaient percevoir les qualifications du matin. Avec neuf médailles, certains nageurs ont fêté leur première médaille nationale au niveau élite.

Les meilleurs nageurs du pays feront le déplacement du côté de la piscine des Vernets (Genève) à l’occasion des Championnats Suisses grand bassin 2018. Entre les titres nationaux, les places d’honneur ou encore les qualifications pour les grandes compétitions internationales, les quatre jours de compétition – du jeudi 5 au dimanche 8 avril – réserveront un spectacle de haut vol. Coup d’œil sur les courses et les nageurs à ne pas manquer.