Les Giufà avaient déjà réalisé un tour plein en Suisse avec leur album Trinakristan lors de sa sortie en 2015. Cette année, la band sicilienne récidive au gré de leur nouvelle tournée, à la présentation et à l’épreuve populaire de leur nouveau single Propagangster (2018). Étape de leur tour au travers de l’Italie et de la Suisse, entre autres pays de l’Europe occidentale, le Paléo Festival les a accueillis dans sa programmation du Village du Monde dédié cette année alors à l’Europe du Sud. Une belle tribune aux influences diverses de la Méditerranée, délimitée tout autant par le Maghreb que les Balkans. Vous l’aurez compris, avec Giufà l’on s’apprête à voyager. Allons-y !

Du Stade des Serves, Saint-Genis-Pouilly (France)

Plus qu’un bilan départagé, c’est une rencontre unilatéralement dominée par les Wildcats de CERN qui a vu le jour au stade des Serves de Saint-Genis-Pouilly, à quelques kilomètres du CERN. Les filles de l’Entente Mermigans (Nyon-Monthey-Haute Broye) ont simplement succombé à la qualité technique des Genevoises ne parvenant nullement à s’approcher de l’en-but adverse dans le courant des 80 minutes de jeu (17-0). Battues sèchement, les Valdo-Vaudoises ont avant tout manqué de tranchant et d’application sur des phases de jeu pourtant acquises à leur cause, en touches et surtout en mêlées – tout le contraire de leurs homologues masculins allés s’imposer à Dorigny face au LUC (7-41). L’occasion de faire un nouveau point sur le développement du rugby féminin en Suisse.

Le groupe valaisan Anach Cuan a baptisé les planches du Dôme, estampillée culture celtique, pour la 41e ouverture du Paléo Festival Nyon. Leur rock celtique exclusif a autant animé la scène plénière du Village du Monde que le décor plus intimiste de la Tour Vagabonde. Rencontre avec ces huit artistes musicalement désaxés entre le folklore irlandais et la pop-rock sensiblement plus commerciale.