Les étudiant-e-s de l’Université de Lausanne ont sans doute vécu une semaine très particulière. Le tout premier référendum interne à l’établissement a eu lieu du lundi 31 octobre au vendredi 4 novembre. Près de 14’000 étudiant-e-s (dont le taux de participation suscitera les premières curiosités) ont pu se prononcer électroniquement sur la décision contestée de la sortie de leur faîtière, la FAE – Fédération des Associations d’Étudiant-e-s – de l’Union Nationale des Étudiant-e-s Suisses (UNES). Alors qu’un débat organisé par l’association Uthink avait lieu lundi soir au sein de l’UNIL, leMultimedia.info participe également à la mise en lumière des enjeux de la votation pour les étudiant-e-s de la ville de Lausanne. Interview des deux co-présidents de la faîtière lausannoise.