Entrée en matière résolument vive pour le FC Lausanne-Sport, tenu en échec à domicile 4-4 par le FC Thoune. Après avoir pris l’avantage à trois reprises, le LS a laissé passer l’opportunité de cueillir son premier succès de l’exercice. Encore quelques enseignements à tirer pour pleinement rivaliser avec l’opposition chevronnée de la Super League.

Après une semaine agitée et mouvementée marquée par le froid et le chaud (de la déception face au FC Chiasso à l’officialisation mathématique de la promotion face au FC Aarau, en passant par la mise hors-jeu du FC Wil), le FC Lausanne-Sport s’en est remis ce vendredi soir à domicile face au FC Schaffhouse (0-1).  Suite à un match terne marqué par deux parades somptueuses de Thomas Castella (41e minute) mais aussi par un raté de Walter Pandiani à but découvert (32e), les hommes de Fabio Celestini ont considérablement ralenti leur niveau de jeu ce vendredi soir (visualiser notre galerie photo). Aucune incidence toutefois, le LS étant déjà promu en Raiffeisen Super League. Retrouvez la réaction apaisée du portier de l’équipe de la capitale olympique au terme de la rencontre.

Créé en 2011, l’A.S. Rugby Morges (ASRM) a rejoint la famille intime du rugby suisse. En plus d’étendre la passion du ballon ovale, c’est l’occasion pour ce club de s’investir dans la vie sociale et scolaire des enfants de 6 à 14 ans. En effet, les écoles morgiennes ont considéré que le rugby est un moyen d’émancipation et de dépassement de soi bénéfique aux enfants. Vincent Ducros, membre fondateur et président du club, souligne toutes les difficultés qu’ont les amateurs pour développer le rugby. Interview.

Maintenant que la coupe du monde offre son spectacle le plus abouti dans ses phases finales (les quarts de finale étaient ce week-end), que comprenons-nous au rugby, ce sport à quinze contre quinze où l’on marque avec un ballon ovale en passant vers l’arrière ? Ses règles trop méconnues et le spectacle sans bavure ont multiplié les clichés qui le desservent. Si c’est un sport de brutes pour les amateurs, c’est un sport d’agressivité positive pour les joueurs, deux jugements bien différents issus de deux approches du rugby diamétralement opposées !