Les États-Unis regorgent de talents et cela est difficilement dissimulable au panthéon des grands champions de l’athlétisme. Ces dernières années, les sprint mondial trouve sur ses pistes une relève extraordinairement engagée sur les plus grands plateaux internationaux. Rien qu’au dernier meeting de la Diamond League à Rabat, en capitale du Maroc, ils furent quatre Étasuniens à dominer la course avec des temps relativement intéressants. L’extraordinaire forme de Christian Coleman pour son premier rendez-vous après sa blessure au jarret a par ailleurs prévalu sur la dynamique de ses coéquipiers Ronnie Baker (2e), Noah Lyles (3e) et Michael Rodgers (4e). Et si l’on compte également le prometteur Michael Norman sur les 200 et 400 mètres, l’on voit flotter en grande et belle domination le drapeau étoilé américain sur le sprint planétaire, toutefois jamais dénué d’outsiders de diverses nationalités, à l’image de l’Antiguais Rai Benjamin. 

Vladimir Petkovic a annoncé sa liste de 23 joueurs qui l’accompagneront à Saint-Gall (face à Andorre) et à Riga, en Lettonie pour les deux prochains matches de qualification de l’Équipe de Suisse pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Stage toujours plus concret, le destin de la Nati s’annonce toujours plus brûlant. Auteurs d’un carton plein lors des six précédentes rencontres (18 points), les Suisses devront bâtir encore plus haut leur exploit les 31 août et 3 septembre pour s’approcher du rêve russe. Dans la liste, relativement peu de surprises.

Belle performance de la Suissesse aux 400 mètres haies. Quatre jours après avoir améliorer sa marque personnelle (et nationale) sur 400 mètres plat, Lea Sprunger a réitéré la performance, cette fois, sur sa discipline de prédilection, les 400 mètres haies. Elle prend la deuxième place, notamment devant la Britannique Eilidh Doyle (3e) et la championne d’Europe et vice-championne olympique Sara Petersen (4e).

Une année après sa décevante prestation sur la piste du Stade de la Pontaise et une dernière place mal négociée d’entrée de course, Léa Sprunger retrouve Athletissima avec un état d’esprit nettement meilleur. Après un début de saison enrichissant tant sur les 300 mètres d’entraînement que sur les 400 mètres plat, distance sur laquelle elle a décroché la meilleure performance nationale dimanche, la Vaudoise sent pouvoir accomplir une course satisfaisante sur le tapis des Plaines-du-Loup sur 400 mètres haies. Une performance qui devrait pouvoir appréhender un temps en-dessous des 54 secondes dans un futur proche: « J’ai les jambes pour mais il faut m’avoir des conditions particulières réunies. Mais j’ai de grandes chances d’y parvenir, sinon cette saison, la prochaine », avouait-elle en conférence de presse 24 heures avant le meeting. Interview.

Lors du 42e Athletissima, le détenteur de la meilleure performance mondiale de l’année, double champion olympique et champion du monde en titre, Christian Taylor affrontera sur le sautoir du Stade de la Pontaise son rival cubain Pedro Pablo Pichardo, double vice-champion du monde pour une course aux allures folles. Qui des deux s’approchera du record du monde de Jonathan Edwards (18,29 mètres), détenu par le Britannique depuis 1995 ?

Depuis septembre, Mouthguards.ch se positionne comme un nouvel équipementier de protège-dents dans le sport (en rugby et hockey notamment) très sensible à la sécurité des sportifs. Particulièrement en vogue en Angleterre à la fois dans le sport amateur et professionnel, le protège-dents sur mesure l’est beaucoup moins en Suisse. Nicholas Gilbert, le co-fondateur de la start-up, déplore le prix exorbitant du sur mesure chez la plupart des dentistes suisses et se veut moins cher en proposant 150 CHF. Selon lui, c’est un prix plus raisonnable pour les joueurs et les parents soucieux de la sécurité de leur enfant. Interview.