Un jour, au printemps 1890, le jeune Émile Fiala, étudiant à l’école professionnelle de Genève, reçoit de son père en cadeau un ballon ovale. Le garçon fait le malin auprès des siens, ce présent venait droit d’Angleterre où le rugby trouvait un bel essor. Et qui allait penser, qu’un jour, ce ballon un peu spécial serait le point de départ de la folle histoire du rugby en Suisse et d’un tel club (le F.C. de la Servette) à Genève. Et que 130 ans plus tard, l’on en parle encore! C’est peut-être pour ces belles histoires qu’on en vient à creuser dans les archives. Retour en arrière, épisode 2.

Après avoir connu six promotions de rang dans le courant de ces six dernières années, le club Grenat vient d’en valider une septième dans la foulée, sur décision étudiée de la Fédération Française de Rugby. Leader de Fédérale 3 depuis le début du renouveau, Servette apprêtait sa résistance à l’approche des phases finales de cet été. La crise sanitaire aura balayé toute éventualité. Stabilité dans le jeu, discipline dans les affrontements lourds et soutien continu à la relève Grenat, les chantiers sont encore nombreux mais laissent entrevoir les rayons d’une lumineuse réussite. La Fédérale 2, de ce point de vue-ci, n’en sera qu’un défi plus haletant pour l’entière communauté servettienne.

Du Stade Pierre Rajon, Bourgoin-Jallieu (France)

Le premier sera le principal, le second son assistant. L’information est relâchée ce dimanche après près de deux semaines d’embargo. Gabriel Lignières avait annoncé sa décision, de pair avec ses dirigeants Marc Bouchet et Alain Studer, de quitter ses fonctions en tant qu’entraîneur de la Première pour se concentrer sur les affaires qui ont toujours été les siennes: la promotion du rugby chez les plus jeunes. De pair, Servette vient de s’adjuger le premier titre Honneur de la Ligue AuRA face à Romans Péage (38-18).

Moins solides, techniquement et physiquement, les joueurs de l’AS Succieu Terres Froides ont été nettement battus dimanche après-midi par le Servette Rugby Club (87-0) lors de la douzième journée de la division Promotion Honneur du Comité du Lyonnais. Réduits par trois blessures dans le courant de la première demi-heure, dont une plus sérieuse pour le numéro 14 Mathieu Laurent touché à un genou, l’ASSTF n’a tenu qu’une petite fraction face aux Grenat qui menaient déjà 35-0 à la mi-temps.

Le Servette Rugby Club a dominé le XV Suranais (78-0) dimanche après-midi au Stade de Genève dans le cadre de la dixième et dernière journée de la première série du Comité du Lyonnais pour l’année 2016. Ce match-épilogue d’une saison – voire d’une année – riches en émotions est à l’image de la poursuite et de la réalisation du projet servettien dans son ensemble.

Le SRC a pris son temps avant de prendre la mesure de l’AS Cours-La-Ville à domicile 57-0. Les hommes de Guillaume Boussès ont dû attendre la demi-heure de jeu avant de parvenir à prendre – légèrement – le large au score avant de maîtriser plus aisément la seconde fraction de jeu, malgré une résistance accrue des Rhônalpins.