Le Servette Rugby Club a atomisé dimanche après-midi le club français du BOC Belley 143-5 dans le cadre de la douzième journée du championnat de première série du Comité du Lyonnais. Et, à vrai dire, en deux matches, c’est l’ensemble d’un projet que l’on a retrouvé sur les terrains en ce début d’année 2017. Focus.

Le Servette Rugby Club a dominé le XV Suranais (78-0) dimanche après-midi au Stade de Genève dans le cadre de la dixième et dernière journée de la première série du Comité du Lyonnais pour l’année 2016. Ce match-épilogue d’une saison – voire d’une année – riches en émotions est à l’image de la poursuite et de la réalisation du projet servettien dans son ensemble.

Face à 763 spectateurs, Servette a battu Nyon 33 à 17 au terme d’un match synonyme de fête du rugby romand. « Le tournant du match, c’est lorsqu’il y a 14 à 3 pour Servette et qu’on obtient une pénalité qu’on doit tenter, or ne nous le faisons pas », commente l’entraîneur nyonnais Patrice Philippe. « En touche, on perd le ballon sur notre lancer et on prend un essai de contre. On se retrouve à 21 à 3 et c’est devenu très compliqué. »

Le Servette Rugby Club s’est montré, une fois de plus, démonstrateur dans son enceinte de la Praille. Les hommes de Guillaume Boussès ont écarté les Rhodaniens de l’Ovale Reins Amplepuis 127-3, dimanche lors de la sixième journée de la première série du Comité du Lyonnais. Onze joueurs sur vingt-deux sont parvenus à marquer – parmi lesquels, l’arrière de fortune Louis Baudouin s’est porté auteur de six essais – contribuant à la victoire la plus large de leur saison. Chronique.

Le SRC a pris son temps avant de prendre la mesure de l’AS Cours-La-Ville à domicile 57-0. Les hommes de Guillaume Boussès ont dû attendre la demi-heure de jeu avant de parvenir à prendre – légèrement – le large au score avant de maîtriser plus aisément la seconde fraction de jeu, malgré une résistance accrue des Rhônalpins.