Le Servette Rugby Club a réalisé un retour triomphant au Stade de Genève dans les championnats du Comité du Lyonnais. Pour son premier match à domicile dans la division Pré-Fédérale, les hommes de Gabriel Lignières ont dominé leurs adversaires d’Ambérieu-en-Bugey 83-0 (50-0 à la mi-temps). Et première constatation: les Grenat ont un niveau encore abondamment supérieur à leur catégorie de jeu, dixit Hervé Chaffardon, entraîneur ambarrois et ancien joueur professionnel du Stade Français de Paris.

C’est une métamorphose. Le Servette Rugby Club (2.0), l’équipe même qui sera à la révélation de la prochaine division pré-fédérale française, a étrenné nombre de ses nouvelles recrues au Stade de Genève samedi soir à l’occasion du Trophée des Champions. Face au champion de LNA suisse, Genève Plan-les-Ouates, le XV Grenat n’a daigné laisser aucun espoir à ses adversaires, le renversant durement 101-0 à l’aide notoire de leur nouvelles figures, transférées pour beaucoup des Fédérale 1 et 2 et même de Pro D2! « Sportivement, le Servette Rugby Club a passé un cap, c’est indéniable. » C’est avant tout étourdissant.

Dans le hall de leurs bureaux flambant neufs, Gabriel Lignières, entraîneur du Servette Rugby Club nous reçoit à un peu plus d’une semaine du premier match de la saison face à Genève Plan-les-Ouates lors du Trophée des Champions Naxoo, samedi 1er septembre au Stade de Genève. Il faut le dire, le club Grenat accoste dans une nouvelle dimension, se faufile dans une nouvelle division qui s’érige en principale sélection purgatoriale des Fédérales. L’échelon reste régional, mais le niveau bascule inéluctablement dans une réalité supérieure. « On passe un palier », assure alors le manager sportif principal du club.

Du Stade Malleval, Roanne (France)

La partie s’est terminée après vingt minutes de prolongations, Servette ayant pris le meilleur sur Gex dans les ultimes instants du match, sur une ultime grande poussée collective. Un essai, une transformation et une pénalité cadrées par Maxime Tognon (94e et 97e) ont finalement convalidé une promotion méritée en division Honneur pour les hommes de Gabriel Lignières et un titre de champion du Lyonnais pour la quatrième année consécutive. Mais que ce fut dur, tant sur le terrain qu’en dehors. Deux heures plus tôt, toutefois, l’équipe espoirs a été battue par le RC Viriat 37-21 dans la finale des réserves.

Matthieu Husson et Mohamed Dermouni sont depuis quelques mois les éducateurs de l’équipe U16 du Servette Rugby Club. Leur rôle est parmi les plus centraux du projet du club Grenat, lequel s’attelle à former – en premier lieu – les jeunes pousses du rugby genevois, suisse et – à fortiori – français. À quelques jours de la finale de Promotion Honneur pour l’équipe première à Roanne, samedi 21 avril 2018, leMultimedia.info est parti en immersion une journée, à Vessy, au cœur de l’équipe U16. Les jeunes garçons affrontaient alors le Grenoble Université Club lors de la deuxième journée de Challenge Sud-Est (regroupant les équipes non qualifiées pour le Championnat de France). Les Grenat l’ont emporté 45-15, après avoir notamment été menés 5-15.

Voir aussi: La galerie photo en 100 images de la journée à Vessy

Le Servette Rugby Club a terminé sur une note très positive la phase régulière de son championnat de Promotion Honneur face à Pont-de-Cheruy Rugby (95-0) à Vessy. Les hommes de Gabriel Lignières ont alors accompli un premier objectif capital pour la première saison de l’ancien joueur du RC Nyon à la tête de l’équipe première du club: les Grenat sont donc qualifiés pour les phases finales. Une voie qui devrait les mener – sauf grandes surprises – en finale à Roanne le 21 avril prochain. Leurs matches des demi-finales (aller-retour) face à Veyle-Saône débuteront dans deux semaines, en France.

Le Servette Rugby Club tient sa revanche sur son voisin de Gex. Les hommes de Gabriel Lignières se sont imposés au Stade de Genève 24-7 devant l’USPG, trois mois après avoir connu une défaire rageante au match aller (13-8). Cette fois-ci, c’est une prestation pleine que les Grenat ont proposé sur le terrain ne concédant (presque) rien à leurs adversaires. De belle augure pour les phase finales.

Le Servette Rugby Club est à nouveau premier de la division Promotion Honneur et, sans le dire, les matches qui composent le calendrier Grenat en ce premier mois de l’année 2018 laissent présager de beaux affrontements, tendus et à quelques égards combattus. La première ronde à domicile a vu l’AS Roannaise s’incliner, non sans labeur, à La Praille (48-6). Au total, ce furent huit essais inscrits pour Servette alors que les deux pénalités de l’ASR furent l’œuvre du numéro 15 Édouard Carp. Une belle prestation pour les locaux qui lorgnent désormais vers la réception de Gex le 28 janvier prochain.