C’est bel et bien le meilleur début de campagne européenne de son histoire pour l’équipe de Suisse. Voir notre galerie photo. Un sans-faute (douze points en quatre rencontres) qui permet à la Nati de partir au repos serein. Face aux îles Féroé et dans une Swissporarena comble (14’800 spectateurs), les hommes de Vladimir Petkovic ont assuré le service minimum grâce à des réalisations d’Eren Derdiyok (27e) et Stephan Lichtsteiner (84e).

De l’Estadi Nacional, Andorre-La-Vieille (Andorre)

À Andorre-La-Vieille, Vladimir Petkovic a aligné une formation légèrement modifiée qu’à Budapest. En réintégrant Granit Xhaka, de retour de suspension, le sélectionneur a également aligné à ses côtés, Gelson Fernandes, Michael Lang et Timm Klose. Aussi, à la défense des buts, Roman Bürki a remplacé son compatriote Yann Sommer. Ses impressions pour ses premières 90 minutes aux European Qualifiers.

De l'Estadi Nacional, Andorre-La-Vieille (Andorre)

Après sa victoire face à la Hongrie à Budapest (2-3) vendredi soir, l’heure sera à la récupération pour l’équipe de Suisse. Les hommes de Vladimir Petkovic affrontent lundi à l’Estadi Nacional d’Andorre-La-Vieille, la modeste sélection de la Principauté qui couve parmi les siens le capitaine Ildefons Lima. Capitaine de l’équipe, Lima connaît bien la Suisse pour y avoir joué pendant plus de deux ans. Le point à moins de 24 heures avant le coup d’envoi. 

De la Groupama Aréna, Budapest (Hongrie)

Après une semaine d’incertitude quant au onze titulaire face à la Hongrie, Vladimir Petkovic en aura bluffé plus d’un en titularisant Nico Elvedi au centre de la défense aux côtés de Fabien Schär. Le jeune joueur du Borussia Möchengladbach, s’est révélé être un remplaçant de taille en parvenant avec brio à faire oublier Johan Djourou blessé.

Vladimir Petkovic a été sobre dans la sélection des 24 joueurs qui l’accompagneront à la Groupama Aréna de Budapest, puis à l’Estadi Nacional d’Andorre-La-Vieille les 7 et 10 octobre prochains. Dans l’optique d’une continuité qui s’avère gagnante jusqu’à présent, le sélectionneur de l’équipe de Suisse n’a procédé qu’à un seul changement par rapport au groupe sélectionné pour le match contre le Portugal au début du mois (2-0) à Bâle: Valentin Stocker sera du voyage. Mais pas Inler.

À 19 ans, Breel Embolo a réussi sa rentrée internationale avec la nationale helvétique, participant à la victoire 2-0 sur les champions d’Europe portugais au Parc Saint-Jacques de Bâle. Transféré du FC Bâle au Schalke 04 en juin dernier, l’attaquant suisse semble avoir déjà pris ses marques à Gelsenkirchen et cela s’en ressent sur sa prestation en équipe nationale. Interview au terme du premier match qualificatif pour la Coupe du Monde 2018 en Russie mardi soir (lire le compte-rendu).

Embolo-Rodriguez-Behrami-Fernandes en petit comité avant le dernier entraînement au Parc Saint-Jacques de Bâle. Quatre individualités qui pourraient figurer dans le onze de base de l’équipe de Suisse face au Portugal mardi soir. Qu’en sera-t-il réellement ? Décryptage à 24 heures du lancement de la campagne pour “Russie 2018”.