Entrée en matière résolument vive pour le FC Lausanne-Sport, tenu en échec à domicile 4-4 par le FC Thoune. Après avoir pris l’avantage à trois reprises, le LS a laissé passer l’opportunité de cueillir son premier succès de l’exercice. Encore quelques enseignements à tirer pour pleinement rivaliser avec l’opposition chevronnée de la Super League.

Après une semaine agitée et mouvementée marquée par le froid et le chaud (de la déception face au FC Chiasso à l’officialisation mathématique de la promotion face au FC Aarau, en passant par la mise hors-jeu du FC Wil), le FC Lausanne-Sport s’en est remis ce vendredi soir à domicile face au FC Schaffhouse (0-1).  Suite à un match terne marqué par deux parades somptueuses de Thomas Castella (41e minute) mais aussi par un raté de Walter Pandiani à but découvert (32e), les hommes de Fabio Celestini ont considérablement ralenti leur niveau de jeu ce vendredi soir (visualiser notre galerie photo). Aucune incidence toutefois, le LS étant déjà promu en Raiffeisen Super League. Retrouvez la réaction apaisée du portier de l’équipe de la capitale olympique au terme de la rencontre.

Indéniable soit la déception de l’entière équipe, la FC Lausanne-Sport n’a pas eu le cran de valider cet après-midi à la Pontaise, devant 5’860 spectateurs, l’exploit de sa saison face au FC Chiasso (0-0). En l’absence de Kwang Ryong Pak, Nicolas Gétaz et Alexandre Pasche, les hommes de Fabio Celestini ne sont pas parvenu à inscrire le but de la promotion ce dimanche. Ironie du sort, il s’agit du premier match nul et vierge de leur saison (visionner la galerie photo). Retour sur une rencontre… pas comme les autres.

Grâce à un performant ‘Custodiograben’, à l’image du solide rideau défensif lausannois, le FC Lausanne-Sport n’a eu aucun mal à se défaire du FC Wohlen au Stade de la Pontaise (1-0) ce jeudi soir. Éprouvant les plus grandes difficultés à ressortir le ballon au pied, les hommes de Martin Rueda n’ont eu autre perspective que de subir les envolées de vaillants Lausannois. Au final, un but et un écart croissant du leadership au classement de la Brack.ch Challenge League. Lausanne peut d’ores et déjà se projeter dans l’élite. Focus. 

« On veut gagner tous les matches » affirmait Fabio Celestini au terme de la super-victoire face au FC Wil (2-1). Autant dire que ce nouveau succès à domicile fait pousser de grandes ailes aux Lausannois, dorénavant décidés à tirer profit leur grande chance de promotion. Avec neuf points d’avance sur les Saint-Gallois, les protégés du Président Alain Joseph peuvent désormais rêver de Super League. Retour sur ce choc au sommet entre le LS et le FC Wil. Voir également la galerie photo du match.