Malgré un début et une fin de match prometteurs, les Pirates de Nyon n’ont pas su aplatir plus de deux fois le ballon. Leur domination stérile est aussi le reflet de l’efficacité défensive des Chevaliers de Plan-les-Ouates, qui ont su prendre le match à leur avantage. Leurs contres et le jeu rapide sur les pénalités ont été un atout. Au classement de LNA, Nyon descend à la troisième place tandis que le LUC rejoint GePLO en tête grâce à sa victoire bonifiée 43 à 10 contre Hermance.