Genève Plan-les-Ouates a sombré face à Grasshopper samedi après-midi lors de la reprise de LNA aux Cherpines. Les hommes du nouvel entraîneur Sébastien Dehouck ont perdu 17-42 une des désormains décisives rencontres en vue de la qualification en play-off de LNA. Les quatre meilleures équipes y accèdent et PLO conserve fragilement la quatrième place (22 points) avec désormais quatre points d’avance sur le LUC (18), vainqueur du Stade Lausanne à Chavannes. La prochaine rencontre face aux Stadistes entraînés par Mario Bucciarelli – une revanche certaine de la demi-finale de Coupe – sera déjà déterminante.

Stade Lausanne a sans doute cueilli ce week-end sa plus belle victoire de la saison en demi-finale de Coupe de Suisse face au lauréat 2017, Genève Plan-les-Ouates (19-27). Les hommes de Mario Bucciarelli, forts d’un groupe qui n’a jamais abandonné le moindre espoir de créer ce qui s’apparente à un exploit, ont réussi l’un de leurs grands objectifs de la saison: se qualifier pour la finale de Coupe à Lausanne. En effet, les festivités de l’ultime rencontre auront lieu le 29 juin prochain au stade Juan Antonio Samaranch dans le quartier de Vidy. UN complexe lausannois qui pourrait bien voir triompher une équipe… lausannoise. La deuxième équipe qualifiée sera déterminée le 14 avril entre l’actuelle formation de LNB Avusy et Hermance. Quant à PLO, l’heure est déjà à la reprise du championnat face à Grasshopper, une rencontre de première importance dans l’optique d’une qualification pour les play-offs.

Les “Bialo-Czerwoni” ont bien failli surprendre les Suisses lors du dernier match de la campagne européenne de la saison 2017-2018. Devant 1’800 spectateurs au centre sportif des Cherpines, à Plan-les-Ouates, les hommes d’Olivier Nier ont très mal entamé la rencontre, se voyant menés 0-21 dès les premières vingt minutes de jeu. La réaction aura été immédiate, suffisante pour combler le déficit et venir s’imposer – non sans autorité – 30-24. Le XV de l’Edelweiss agrippe ainsi temporairement la troisième place du classement de l’Europe Trophy. Un accomplissement remarquable même si, pour Olivier Nier, le bilan est loin d’être parfait.

Quelques minutes après la victoire de sa deuxième équipe en Excellence A face à Stade Lausanne (51-0), les Chevaliers de Genève Plan-les-Ouates ont dominé l’équipe première de leurs adversaires du jour 66-7 au centre sportif des Cherpines, déboisé de quelques spectateurs à cause d’une météo peu avantageuse. Mais rien n’enlève à la fête; les hommes d’Éric Andreu ont vécu leur première victoire de la saison, six jours après s’être fait surprendre à Zürich face à Grasshopper (29-23). Stade Lausanne – qui enregistre plusieurs arrivées cet été – est, quant à lui, en pleine croissance dans un championnat qu’il entame avec une confiance générale, bien que ponctuée par quelques incertitudes