Étiquette : Piero Codia

Lire la Suite

Piero Codia, Marco Koch, ces athlètes qui valorisent le petit bassin

De nombreux grands athlètes de la natation mondiale étaient absents des Championnats du Monde en petit bassin à Hangzhou en Chine. Si la plupart se révèlent moins performants sur le bassin de 25 mètres, d’autres avouent nourrir des objectifs prioritaires sur le grand bassin. Katie Ledecky, Adam Peaty, Sarah Sjöström et avec eux, une grande partie de la natation française et britannique avaient décidé de passer leur tour. D’autres délégations, en revanche, ont répondu massivement présentes; au-delà de la Chine et du Japon, les États-Unis, la Russie et l’Italie ont été les plus représentés en Extrême-Orient, ce qui en fait – sans aucun doute – les meilleures nations de la natation mondiale. Mais au-delà du nombre, certains athlètes ont aussi démontré être capables de concilier les deux, à l’image de Katinka Hosszú, Ranomi Kromowidjodjo, Chad Le Clos ou encore Federica Pellegrini. Nous en avons discuté avec quelques nageurs cette semaine à Lausanne.

Lire la Suite

La passe de trois pour Simona Quadarella sur 400 mètres nage libre

Du Tollcross International Swimming Centre, Glasgow (Écosse)

En quelques minutes, l’Italie a bondi dans une nouvelle dimension. En cinq finales, la délégation azzurra a débusqué trois médailles d’or et deux en bronze. Du jamais vu dans l’histoire de la natation italienne. Avec Piero Codia (sur 100 mètres papillon), Simona Quadarella (400 mètres nage libre) et Margherita Panziera (200 mètres dos), la fédération italienne peut se féliciter d’une belle troisième place au classement des médailles en natation (22 médailles totalisées, dont 6 en or). Seules la Russie et la Grande-Bretagne font mieux.