Du Marriot Marquis Hotel, Doha (Qatar)

Aux 200 mètres, à Doha, il y aura plusieurs grands enjeux. Tout d’abord, c’est le retour sur piste du champion du monde Ramil Guliyev. Après avoir créé la surprise à Londres en août dernier, en décrochant la médaille d’or, le Turc se frottera à nouveau à une très grande résistance. Wayde Van Niekerk blessé, la course maintiendra certainement une belle intensité. Il y aussi le retour (de blessure, quant à lui) du Canadien André De Grasse. Et surtout, il y aura la surprise Omar McLeod. Spécialiste des 110 mètres haies, le Jamaïcain a décidé de s’aligner sur les 200 mètres au Qatar. Premier athlète à être descendu au-dessous des 10 secondes aux 100 mètres (9”99) et des 13 sur 110 mètres haies (12”90), le médaillé d’or aux mondiaux de Londres souhaite désormais s’abaisser en dessous des 20 secondes sur les 200 mètres. À Doha, il en aura une première occasion.