Étiquette : Nicole Büchler

Lire la Suite

Athletissima n’avait pas le cœur à renoncer à son édition 2020

Athletissima aura bien lieu en 2020, le 2 septembre mais sous un modèle revisité et probablement devant un seul millier de personnes, sous réserve des nouvelles dispositions de l’OFSP. Seule la perche (homme et femme), par ailleurs, sera représentée. Les deux concours se tiendront en simultané sur la place de l’Europe à Lausanne, les athlètes se présentant en alternance sur les deux sautoirs aménagés. Un défi pour le comité d’organisation qui a eu à cœur de ne pas céder aux conséquences de la crise sanitaire. Quand la passion parle…

Lire la Suite

Angelica Moser, tendre jeunesse derrière l’expérience de Nicole Büchler

Envoyé Spécial au
Khalifa International Stadium, Doha (Qatar)

Le saut à la perche helvétique est actuellement le théâtre d’un changement de génération; entre Nicole Büchler (35 ans), tenante du record de Suisse en 4,78 mètres, et la jeune Angelica Moser (22 ans) le témoin est passé, à vrai dire. La jeune athlète binationale née au Texas est la seule Suissesse, pour l’heure, à avoir figuré en finale d’une discipline dans ces championnats du monde de Doha (Qatar). Elle y a conclu son concours avec trois essais manqués à 4,70 mètres, ce qui aurait constitué son meilleur résultat en carrière. Mais celle-ci est encore longue pour la jeune femme qui en est déjà à ses troisièmes Mondiaux élite après Beijing 2015 et Londres 2017. Épisode 2.

Lire la Suite

Nicole Büchler, un retour prometteur de maternité à 35 ans

Envoyé spécial au
Khalifa International Stadium, Doha (Qatar)

Le saut à la perche helvétique est actuellement le théâtre d’un changement de génération; entre Nicole Büchler (35 ans), tenante du record de Suisse en 4,78 mètres, et la jeune Angelica Moser (22 ans) le témoin est passé, à vrai dire. Mais nouvellement mère d’un petit garçon, la Biennoise joue de sa résistance pour revenir au plus haut niveau après plusieurs mois de maternité. Les entraînements dispensés ont été passablement animés et lourds les premières semaines; c’est seulement dans le courant du mois d’avril que l’athlète a connu de nouvelles sensations positives sur les sautoirs; pas suffisant pour se qualifier directement pour les Mondiaux de Doha, mais assez pour s’y faire inviter par l’IAAF. Épisode 1.