Du NSC Olimpiyskyi Stadium, Kiev (Ukraine)

Parti des barrages, en dominant Hoffenheim (6-3 sur les deux rencontres) en août dernier, Liverpool aura tout de même rejoint la finale de la Champions League. Mais le parcours des Reds a été semé d’embûches tout du long de sa rencontre, d’abord par la sortie sur blessure de Mohamed Salah (à l’épaule), puis par un jour vraisemblablement indigne du portier allemand Loris Karius. En revanche, pour le Real Madrid, plus que l’histoire, c’est la légende, tapée en plusieurs étapes, que le club a écrite ce samedi soir à Kiev, en capitale ukrainienne. Un treizième sacre, un troisième d’affilée pour Zinédine Zidane (du jamais vu) et un cinquième pour Cristiano Ronaldo qui cumule ainsi autant de Ligue des Champions que Liverpool ou le FC Barcelone dans leur histoire. Des statistiques ahurissantes; la fin du récit de Kyiv 2018.