Lone est le titre du nouvel album vernis par Adriano Koch au début du mois de mars 2020; il rapporte à l’isolement, au confinement noctambule tout autant qu’à une véritable et louable déclaration à son instrument d’origine, le piano. Dans un morceau acoustique du même nom – alors qu’il délivre un grand opus toisé d’électronique –, il redécouvre la joie d’un titre entièrement délivré sur piano, seul et isolé du reste. « J’ai passé beaucoup de temps à l’électronique que le tout dernier titre que j’ai composé pour cet album – Lone –, j’ai voulu le dédier à mon instrument, en acoustique pure. » Il explique qu’il faut le voir comme un hommage et c’est une bien belle invitation au partage. L’album est disponible depuis le 6 mars.

Maxence Léonard présente ce 12 avril son premier album “Cirque”, un dix titres mêlant songes et rêves divers, dans lequel l’artiste a laissé cours à une créativité aussi débordante que nourrie. Bien que jamais loin de son violoncelle sur lequel il compose, Maxence a surtout fait étalage d’une grande aisance avec l’électronique ; lui qui a pris le pas de produire et d’enregistrer seul ses musiques, sans même l’aide d’un ingé son. Le résultat mêle dès lors sons fracassés avec l’harmonie – souvent maîtrisée – de son guitare-voix (ou violoncelle-voix).