La Suisse perd son troisième match amical mais rien ne converge avec la léthargie du mois de mars. Malgré les buts de Romelu Lukaku (34e) et Kevin De Bruyne (83e), en réponse à l’ouverture du score de Blerim Dzemaili (31e), les hommes de Vladimir Petkovic ont séduit par leur volontarisme et leurs envolées percutantes. La Nati a toutefois été réduite à dix suite à l’expulsion de Haris Seferovic à la 81e pour protestations injurieuses envers l’arbitre italien Mazzoleni.