Loïc Gasch, un jeune homme né il y a 26 ans sur le balcon du Jura, à Sainte-Croix, vient de s’adjuger, le 8 mai dernier, la meilleure marque de l’histoire de la Suisse en saut en hauteur. Par la même occasion, en effaçant une barre à 2,33 mètres, il a également validé sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo cet été. Encore passablement inconnu au printemps 2020, ce gaillard de 191cm partage certainement, aujourd’hui, le statut de révélation de l’année avec le champion suisse du décathlon Simon Ehammer.

Filippo Tortu est de passage en Suisse cet été. En pleine préparation pour les championnats d’Italie agendés à Padoue du 28 au 30 août, le Lombard d’origine sarde réserve de fines escapades dans les plaines suisses, d’abord à Langenthal puis à La Chaux-de-Fonds une semaine plus tard. De ses premières courses en rentrée, il en retient une amélioration constante. Mais les temps sont perfectibles ; la voie menant vers un nouveau chrono en sub-10 est tracée mais l’écluse est encore engorgée de bourbe. « Rien d’alarmant : on prend pas à pas la distance qui m’éloigne de mes objectifs. »