Du Complexe Sportif Prince Moulay Abdallah, Rabat (Maroc)

Thomas Röhler n’aura pas atteint les 90 mètres une troisième fois cette saison. Après y être parvenu à l’occasion du premier meeting de la Diamond League le 4 mai dernier à Doha, l’Allemand avait réussi à rempiler au meeting de Dessau en Saxe-Anhalt début juin. Depuis, il accumule les secondes places dans les meetings qu’il a disputés entre Ostrava en République Tchèque et Lucerne en Suisse sans pour autant parvenir à approcher la marque magique. Le meeting de Rabat ne lui aura pas permis de réussir le lancer parfait (85,19m).

Du Qatar Sports Club Stadium, Doha (Qatar)

Le meeting de Doha a été, une nouvelle fois, porteur de très belles surprises. Le Qatarien Mutaz Essa Barshim a remporté la hauteur en 2,40 mètres, un très bon résultat en ouverture de la saison extérieure; le javelot a donné vie à une extraordinaire domination des athlètes allemands – Röhler, Vetter et Hofmann – tous trois ayant réussi, pour la première fois dans un meeting, à dépasser les 90 mètres. Enfin, le jeune Floridien Noah Lyles a remporté la course des 200 mètres devant Jareem Richards et le champion du monde Ramil Guliyev. Trois noms qui ont maintenu l’attention au sortir du Qatar Sports Club Stadium, qui était l’hôte du meeting pour la toute dernière fois.

Du City Center Mall, Doha (Qatar)

Vendredi soir, c’est le meeting de Doha avec une belle sélection talentueuse et jeune de 16 Qatariens. Parmi ceux-ci figurent naturellement le spécialiste du saut en hauteur Mutaz Essa Barshim (26 ans). Mais parmi les moins médiatisés, figurent aussi le médaillé de bronze des 400 mètres plat à Londres, Abdalelah Haroun (21 ans) et le coureur des 400 mètres haies Abderrahaman Samba (22 ans). Tous vont donner leur meilleur sur la piste du Qatar Sports Club. Aussi lors des points presse de jeudi, la presse a pu tirer quelques informations sur l’organisation de l’athlétisme au Qatar. Ou plutôt de ce que l’on peut y attendre. Peut-être des records du monde (en hauteur ou au javelot) ?