Le défenseur xamaxien, Kiliann Witschi a disputé sa dernière rencontre au Stade de la Maladière avant de changer de cap afin de s’investir plus durement envers sa profession d’avocat. Il en ressort une saison riche, pleine d’émotions, de sourires et de performances sportives avec le deuxième titre consécutif de vice-champion de Challenge League en 2016 et 2017. Sans aucun doute, le natif de Neuchâtel quitte les terrains la tête haute et pleine de souvenirs heureux de Neuchâtel Xamax FCS. Retour sur une journée peu ordinaire – victoire facile des Rouges et Noirs (4-1) face au FC Winterthur et hommage d’un homme de football mais aussi de conviction professionnelle.

Nul doute, Neuchâtel Xamax sait se rendre dangereux, sait organiser son équipe, ses talents, ses jeunes pousses et ses piliers, sait se donner confiance, même dans les instants de non-réussite. Mais il manque parfois de concentration, encourage la précipitation au détriment de la précision, galvaude parfois par manque de rigueur dans l’axe sans par ailleurs parvenir à un moindre résultat sur les couloirs. Mais encore et toujours les rouges et noirs parviennent à colmater ces vides temporaires, à saisir avec davantage d’implication les opportunités qui se présentent dans un match. C’est ainsi qu’avec une première période en demi-teinte, les hommes de Michel Decastel tirent intelligemment profit – par un tir de Chadrac Akolo (52e), le seul cadré du match – d’une des largesses défensives du FC Le Mont pour aller inscrire le but victorieux dans un match fermé et passablement compliqué. Kiliann Witschi témoigne en fin de rencontre du bon état d’esprit qui perdure au sein de l’équipe. Interview.