Depuis le début de l’année, Christophe Chassol tourne dans le monde entier pour présenter son nouveau projet d’ultrascores “Ludi”, inspiré du roman biographique de Hermann Hesse. L’ultrascore, comme l’artiste français le définit, consiste en une méthode de composition toute personnelle, inédite. La technique consiste à filmer le réel, puis à l’habiller d’une mélodie qui y superpose les harmonies. Ce faisant, les séquences tournées font partie intégrante de la musique ainsi composée. Après trois séries d’ultrascores abouties, dans la Nouvelle-Orléans, en Inde puis en Martinique, Chassol: présente Ludi. De passage au Montreux Jazz Festival, au dernier soir d’un mois de juin caniculaire.

Ensemble ils forment l’esprit de la trilogie “Ultrascores”, trois voyages de la Nouvelle Orléans créole à la Martinique – passant par l’Inde – spécifiant la tessiture d’une harmonie musicale. Harmonie, rythme et répétition forment le pavage d’un style redécouvert sous les notes de Christophe Chassol. Il y a peu, c’est à Pully que le musicien français a foulé les planches de l’Octogone, écran, clavier et percussion sous la main pour présenter son film-concert “Indiamore”. Le film. Rencontre.