Kheiron était hier au Festival du Rire de Genève pour jouer son spectacle 60 minutes avec Kheiron. Le nouveau Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de France est un artiste polyvalent qui jongle entre quelques rôles de cinéma, un peu de rap et beaucoup de stand-up assez trash sur scène. Sa différence, c’est son énergie positive et ses improvisations qui rendent chaque soir ses spectacles différents.

L’humoriste romand se lance dans ce qu’il connaît. Lors de quatre représentations, jusqu’au 23 mars prochain, au CPO d’Ouchy, Karim Slama présente un spectacle à la carte lors duquel le public est invité à choisir le programme de sa soirée parmi 36 de ses sketches les plus cultes. Un format inédit qui marque un parfait best of après 15 ans de scène, lors desquelles l’artiste a goûté à tout, de l’improvisation au grand spectacle de Titeuf. Karim se confie.

C’est du jamais-vu, de l’improvisation théâtrale de très grand niveau que Benjamin Cuche présente dans sa nouvelle tournée en solo avec “Tout est Prévu” depuis le 15 janvier 2016. Une semaine après son passage au CPO d’Ouchy, le coéquipier de scène de Jean-Luc Barbezat emmène son public dans un lointain voyage, dans une histoire fantaisiste et passionnante où les cadres d’action sont sans cesse changeants. À mi-chemin entre le Théâtre de Boulevard et le pur spectacle d’humour, le décor d’improvisation de Benjamin Cuche a tout d’un film d’action, incluant autant de références scéniques du muet chaplinien au film d’horreur. Et même si rien n’est prévu, le défi que se pose l’artiste sur scène, lui, est réel. D’autant plus qu’un gaillard de 50 ans aux commandes informatiques, c’est inédit ? Qu’en pense-t-il ?

Pour sa première lausannoise ce mercredi au Centre Pluriculturel et social d’Ouchy (CPO), Jokers le Grand Match a séduit les spectateurs venus nombreux. Depuis septembre, ce nouveau plateau d’humoristes réunit au moins une fois par mois – voire deux — des camarades de la jeune génération d’humoristes qui s’affrontent en équipe de deux. « Il y avait du monde et le public a beaucoup ri. » a confié Sébastien Corthésy à la fin du spectacle. D’autres matches sont encore à voir tous les mois jusqu’en février au CPO.