Un film d’une indispensable authenticité; “Les Chatouilles” traduit le parcours de vie, mais aussi de rémission de la jeune Odette (8 ans) aux traits très autobiographiques. Andréa Bescond (dans son “propre” rôle de victime de pédophilie) livre avec le père de ses deux enfants, Éric Métayer, une histoire dans laquelle elle a transposé toute sa volonté et son désir irrésistible de vivre. Dans un long-métrage très dynamique, entre flashbacks et balades au plus près des fantasmes de la protagoniste, le chef d’œuvre de 103 minutes ne tombe jamais dans le fatalisme. Un film dont il ne faut absolument pas avoir peur de découvrir; sortie le 14 novembre prochain. Nous avons rencontré Andréa Bescond et Éric Métayer dans le cadre du 24e Geneva International Film Festival (GIFF), à l’occasion de sa première suisse.

Samedi pluvieux, samedi heureux. Pour sa dernière journée, le Geneva International Film Festival (GIFF) proposait une sélection de longs-métrages aux antipodes les uns des autres. Sur les traces du cinéaste subversif Carlos Reygadas en passant par les méandres de l’Histoire chilienne jusqu’aux sphères parisiennes boboïsées de Saint-Germain-des-Prés. Revue d’une journée dans la cité de Calvin.