La musique du nouveau trio de Pascal Danaë s’inscrit dans un voyage initiatique dans des contrées passablement exotiques, la Guadeloupe, dans le profond certain des Caraïbes, au large de la côte américaine. Delgrès, ce nouveau groupe composé de Pascal, Baptiste Brondy – batteur de l’ancienne “Rivière Noire”, vainqueur aux Victoires de la Musique en 2015, cofondé par Pascal Danaë lui-même – et Raf Gee à l’imposant soubassophone, part de ces terres excentrées et à l’Histoire riche pour en extraire dans ses musiques, les soubassements d’une culture signalée. Tenants d’un blues créole défini par le style baroque de Pascal Danaë et les provenances du classique de Raf Gee, le trio ne manque pas de faire des liens aussi bien historiques que culturels dans ses nouvelles créations. Rencontre au Paléo Festival.

Au Village du Monde du Paléo Festival, Son Del Salón est un groupe dont l’écoute est une initiation à une culture du partage. Toutes les sonorités échangées avec le groupe cubano-français figurent dans les profondeurs des faubourgs de La Havane, bien qu’elles soient désormais teintées d’une modernité inévitable dans les compositions du collectif qui se laisse, avec son troisième album Estados, la possibilité d’explorer plus loin, vers des horizons nouveaux au bénéfice d’un souffle plus électroniquement et électriquement traditionnel. Julio David López Pérez, chanteur à la guitare, maracas et güiro, nous a ouvert les portes de leur passion commune, située autour de la sacro-sainte musique cubaine.

Le président du Montreux Jazz Festival, Mathieu Jaton, a fait part, un peu en avance lors de sa conférence de presse de clôture des festivités, de son bilan émotionnel sur la 51e édition du festival qui aura duré du 30 juin au 15 juillet 2017. Sans revenir en profondeur sur les plus grands moments – bons ou moins bons – de la quinzaine, le CEO de l’organisation a défendu une année « dense et complexe » et où Montreux, en lieu de villégiature, a encore une fois invité son public dans « le salon du jazz » international. Fort de ses expériences et de ses sensations de plénitude, Mathieu Jaton est revenu pour leMultimedia.info sur ce qui fait de Montreux, sa grandeur d’âme créatrice et si innovante. Entretien.

Après Casey et Youssoupha & Crew Peligrosos, c’est au tour de Kery James de fouler, pour la toute première fois de sa carrière, les planches du Montreux Jazz Festival. Attendu avec grande impatience, le public du Lab a du prouver au rappeur aux 700’000 disques vendus qu’il était encore chaud bouillant. Attention : il va y avoir du sport.

Dans la programmation d’un festival, le set de 21h30 est dangereux, il ne faut pas manquer le coche. Toujours au Blues Rules Festival Crissier, ce créneau horaire était attribué, ce samedi 20 mai, à Ronan One Man Band. Homme à tout faire, le jeune Breton, accompagné de sa guitare et de sa caisse, nous a offert une prestation en finesse, singulière et puissante. Retour sur sa première contribution à Crissier qui est également sa première prestation en Suisse.

Vendredi 19 mai, les Duck Duck Grey Duck, loués par de nombreux titres médiatiques en Suisse et en France, se produisaient sur la scène du Blues Rules Crissier Festival pour la huitième édition aux abords du Château de Crissier. Après s’y être produit à plusieurs reprises entre 2010 et 2013 avec Mama Rosin et Sevdah Dragi Moj, Robin Girod retrouve la douceur et le coquet des planches de la scène ouest-lausannoise. Rencontre avec le trio genevois après leur set.

Le jardin du Château de Crissier sera “The Hut” deux soirs durant. Il s’imprègnera de l’esprit sacré du Juke Joint familial des Kimbrough (Junior, Robert et Cameron) à Senatobia (Mississippi). C’est un véritable voyage dans les entrailles d’une légendaire étoile du blues que le Blues Rules Crissier Festival propose pour sa huitième édition les 19 et 20 mai 2017. À quelque deux semaines du début du festival, l’on en discute avec Vincent Delsupexhe, cofondateur du rendez-vous bleu et Robert Kimbrough (fils de Junior), lui-même présent sur scène le samedi soir avec son neveu Cameron. Le récit de l’édition 2017.

La nouvelle directrice exécutive du Montreux Comedy Festival a rejoint officiellement en mai dernier toute l’équipe avec qui elle a collaboré officieusement lors des éditions précédentes. La compagne de Grégoire Furrer, le Président-fondateur, apporte son expérience internationale, notamment celle du Québec d’où elle vient, et a travaillé sur la nouvelle identité « Rire de tout » et sa communication pour l’édition de 2016.