Du Tollcross International Swimming Centre, Glasgow (Écosse)

« [Alessia Filippi, la championne du monde 2009 à Rome des 1500 mètres] m’a écrit après mon titre sur les 800 mètres. Elle m’a félicité et j’étais émue parce que, si j’avais déjà avoué n’avoir jamais eu de véritables idoles par le passé, Alessia est sans doute l’athlète à qui il m’a été le plus donné l’occasion de lui demander un autographe. » Simona Quadarella était au meilleur de sa forme mardi soir en finale des 1500 mètres. Après avoir décrocher la breloque en or sur les 800m, elle a réitéré sur le fond le plus long de ces Championnats d’Europe. « Ce sont des instants magiques que je vis à Glasgow », livrait-elle alors.

Du Tollcross International Swimming Centre, Glasgow (Écosse)

Ils ont entre 17 et 31 ans. La délégation italienne à la natation est très riche; de ses talents, plusieurs se démarquent au plus haut niveau continental. Il y a, bien sûr, les nageurs et nageuses plus côtés – Federica Pellegrini, Gregorio Paltrinieri, Simona Quadarella – mais il y a aussi les jeunes qui émergent – Carlotta Zofkova, Thomas Ceccon, Simone Sabbioni, Alessandro Miressi –, puis il y a les “vieux garçons” qui se révèlent (un peu) sur le tard – Luca Pizzini. Ensemble, ils ont pourtant un point commun, une passion et un talent reconnu. Nul doute, avec 11 médailles cumulées [ce lundi], autant que la Grande-Bretagne, l’Italie est l’une des très grandes nations de ces championnats d’Europe.