Il fallait faire confiance à ses individualités. C’est bien ce qui a permis à Vladimir Petkovic d’opérer la juste substitution samedi soir à la 62e minute de jeu face à la Lettonie au Stade de Genève. Josip Drmic remplace Gelson Fernandes, observe le poste qui lui est affilié – à la plante de l’attaque suisse – et arme ses qualités. Il ne lui faudra au final qu’un corner, renégocié de l’autre versant par Admir Mehmedi, pour enfiler – ce que beaucoup n’avaient pas réussi à accomplir auparavant – le premier et seul but de la rencontre (66e), valide pour un cinquième succès de rang dans les éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 en Russie. Une réussite presque trois ans après avoir quitté l’équipe nationale sur blessure au Mondial 2014 au Brésil. Une délivrance !

C’est le revenant Josip Drmic qui a alloué à l’Équipe de Suisse sa cinquième victoire en autant de rencontres dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Auteur d’un but sur son premier ballon touché à la 66e minute, l’attaquant du Borussia Mönchengladbach est le seul à avoir démontré toute son efficacité face au but ce samedi soir. La prochaine échéance sera à Torshávn aux Îles Féroé (9 juin), quelques jours après avoir disputé le premier match amical de l’année face à la Biélorussie à Neuchâtel (1er juin).

À la Praille, l’Équipe de Suisse se veut conquérante et compétitive face à la Lettonie qui n’hésitera sans doute pas de faire bloc en défense. Mais l’heure n’est pas à la pression; Vladimir Petkovic se veut, au contraire, très rassurant. Tous les 23 joueurs sélectionnés sont au top de leur forme. Tant mieux. Les derniers réglages avant l’échéance ont été effectués.

L’Équipe de Suisse est descendue pour la première fois de la semaine sur le terrain à l’occasion de son premier entraînement au Stade Juan-Antonio-Samaranch d’Ouchy. L’occasion pour la cinquantaine de spectateurs présents de se faire une première idée de l’état d’esprit des 23 joueurs sélectionnés par Vladimir Petkovic vendredi.

Vladimir Petkovic a, comme à son habitude, favorisé les joueurs qui ont déjà fait leurs preuves en équipe nationale au moment de sélectionner les 23 individualités qui composeront le contingent en vue du match international face à la Lettonie au Stade de Genève le 25 mars prochain (18 heures). Déjà victorieux lors des quatre premières rencontres, la Suisse se prépare à aller tirer le meilleur de sa forme pour dominer la Lettonie d’Andris Vanins. Cela constituerait le cinquième succès en autant de rencontre dans cette campagne de qualification pour la Coupe du Monde 2018. Parmi les 23, Steven Zuber fait son retour en équipe nationale. Il comble un manque à gagner dans le secteur offensif.

Les Helvètes ont joué carte sur table face aux Loups du Portugal malgré la défaite 10 à 28 samedi à Yverdon-les-Bains. « On a été capable de faire jeu égal pendant 60 minutes puis cela a basculé en notre défaveur faute de rythme trop élevé », analyse Olivier Nier, entraîneur du XV de l’Edelweiss. Retour sur une première rencontre encourageante des néo-promus dans le groupe 1B du Championnat Européen des Nations (Top 18 européen) où devant plus de 2 200 spectateurs, la Suisse a jaugé son niveau face au Portugal.

C’est bel et bien le meilleur début de campagne européenne de son histoire pour l’équipe de Suisse. Voir notre galerie photo. Un sans-faute (douze points en quatre rencontres) qui permet à la Nati de partir au repos serein. Face aux îles Féroé et dans une Swissporarena comble (14’800 spectateurs), les hommes de Vladimir Petkovic ont assuré le service minimum grâce à des réalisations d’Eren Derdiyok (27e) et Stephan Lichtsteiner (84e).