Les Giufà avaient déjà réalisé un tour plein en Suisse avec leur album Trinakristan lors de sa sortie en 2015. Cette année, la band sicilienne récidive au gré de leur nouvelle tournée, à la présentation et à l’épreuve populaire de leur nouveau single Propagangster (2018). Étape de leur tour au travers de l’Italie et de la Suisse, entre autres pays de l’Europe occidentale, le Paléo Festival les a accueillis dans sa programmation du Village du Monde dédié cette année alors à l’Europe du Sud. Une belle tribune aux influences diverses de la Méditerranée, délimitée tout autant par le Maghreb que les Balkans. Vous l’aurez compris, avec Giufà l’on s’apprête à voyager. Allons-y !

Au Village du Monde du Paléo Festival, Son Del Salón est un groupe dont l’écoute est une initiation à une culture du partage. Toutes les sonorités échangées avec le groupe cubano-français figurent dans les profondeurs des faubourgs de La Havane, bien qu’elles soient désormais teintées d’une modernité inévitable dans les compositions du collectif qui se laisse, avec son troisième album Estados, la possibilité d’explorer plus loin, vers des horizons nouveaux au bénéfice d’un souffle plus électroniquement et électriquement traditionnel. Julio David López Pérez, chanteur à la guitare, maracas et güiro, nous a ouvert les portes de leur passion commune, située autour de la sacro-sainte musique cubaine.

Au Village du Monde du 42e Paléo Festival, la fête fut encore de la partie mercredi soir. Après l’apparition sur scène des Béliziens de The Garifuna Collective et du Mexicain Celso Piña, tenant d’une cumbia révolutionnaire, c’est le collectif Systema Solar qui a eut l’honneur de conclure les festivités du quartier le plus au nord du site du festival nyonnais, déjetant notamment les repères les plus ancrés de la tradition colombienne à la faveur de leur genre de musique singularisé et inventé à l’image de leur personnalité, la Berbenautika. Rencontre.

Alan Stivell a offert un bouquet fort apprécié au Village du Monde de Paléo dimanche soir. À coup de suite armoricaine, de reflets pensants sur les rouages panceltiques de son dernier album AMzer ou encore de son rappel par l’inoubliable Tri Martolod, le Breton, enfant de Celtice, a enjoué le public du Dôme pour sa clôture. Interview.

Si l’on veut faire l’éloge de l’extravagance, faut-il rencontrer Krismenn & Alem; le premier, traditionnel du chant breton, le second champion du monde de beatbox. Et ensemble sur la scène du Dôme du Paléo Festival, c’est l’insolite qui y prédomine. Rencontre avec le duo, tenant de – ce qu’ils ont nommé – le Kan Ha Beatbox.