Entre compétition et divertissement, la frontière est mince. Elle ne l’a jamais autant été pour Pat Burgener, alliant son habilité sur planche et sa fougue sur planches, soit entre le snowboard et la scène. Travaillant sur la sortie attendue de son EP en octobre, Pat a fait escale sur le scène du Parc de Vernex, invité du 50e Montreux Jazz Festival. Interview.

Ce mardi soir, trois artistes bien particuliers ont attiré la foule dans la salle de concert. En entrée, une voix cristalline au nom mystique et en provenance directe du pays des Fjords : Aurora Aksnes. Suivie ensuite d’une expérience plus conventionnelle mais tout de même unique et vibrante qui n’est autre que RY X. Puis enfin, la tête d’affiche qu’on ne présente plus : M83. Voir également notre galerie photo. Immersion dans trois univers inoubliables.

Soirée rap au Lab. Rap historique, américain, rude, mais porteur de sens. Enfants des Etats-Unis, A$AP Ferg, Ty Dolla $ign et Young Thug ont distillé leur pluralisme musical tout au long de la soirée du 4 juillet dans cette salle, autrement perçue laboratoire. Lab car ces trois talents appartiennent à la relève talentueuse des prédécesseurs du genre tels Tupac Shakur, André 3000 ou encore The Notorious B.I.G. Retour sur une soirée riche au Lab.

Anohni, ex Antony and the Johnson, a ouvert le bal à l’Auditorium Stravinski en ce vendredi premier juillet. Un concert émouvant et empreint de sens. En compagnie de nombreuses figures à l’instar de Naomi Campbell, Shirin Neshat, Vanessa Aspillaga ou encore Nola Ngalangka Taylor – qui a conclu le set sur un monologue bouleversant – l’artiste transgenre a été fidèle à lui-même cassant les codes et détruisant les barrières du politiquement admis. Notre découverte de la 50e édition du Montreux Jazz Festival.