À Nox Orae, entre l’emblématique faUSt, les Japonais de Qujaku, les Britanniques de Fat White Family ou encore le duo israélien de Yossi Fine & Ben Aylon, la seconde nuit sous le ciel clairsemé d’étoiles fût rarement aussi internationale. Qu’en est-il de la Suisse ? Si Flammkuch s’est illustré en fin de soirée vendredi, le duo fusionnel Klaus Johann Grobe représentait la scène helvétique le lendemain. Autant le dire, nous n’avons jamais autant aimé entendre de la pop en allemand.