Étiquette : Conseil Communal

Lire la Suite

Géraldine Bouchez (les Verts) veut sensibiliser les masses sur les questions de développement durable

De l’environnement à la société, Géraldine Bouchez tend à proposer des solutions réalistes et humaines aux problèmes que rencontre la ville de Lausanne. Entre réaménager la capitale vaudoise afin de la rendre à ses habitants et éduquer la population à comprendre les enjeux réels de l’écologie, les Verts privilégient avant tout la voix du peuple. Interview.

Lire la Suite

Florence Bettschart-Narbel (PLR) veut standardiser la fiscalité des entreprises suisses (RIE III)

Depuis quelques années maintenant, le PLR a gagné en influence au sein du Conseil Communal lausannois. À un jour du premier tour des élections, entretien avec une candidate du Parti Libéral-Radical, qui centre son programme sur la sécurité et la prospérité de la capitale olympique. Interview.

Lire la Suite

Manuel Donzé (le Centre) : « Il ne faut pas supprimer le logement subventionné mais diminuer son taux »

Le député PDC au Grand Conseil Vaudois et ancien fondateur de la start-up suisse à grand succès Oh!Box est tête de la liste du Centre (l’union du PDC et des Vert’Libéraux) pour la Municipalité et le Conseil Communal à Lausanne. Le retour du centre serait une information cruciale pour ce scrutin communal, car le PDC et les Vert’Libéraux n’ont pas récolté le moindre siège au Conseil Communal lors de la législature 2011-2016. Manuel Donzé cherche désormais à se démarquer des autres candidats par sa récente entrée en politique, son jeune âge (44 ans), ses positions de social-libéral ou encore par sa récolte de fonds sur le site wemakeit où il a récolté 3 000 francs pour financer sa campagne. Rencontre.

Lire la Suite

Sabrina Henry (Démocrates Suisses) souhaite une meilleure gestion de l’immigration

Jeune candidate au Conseil Communal de Lausanne, Sabrina Henry se donne en porte-parole des Démocrates Suisses, mouvement conservateur et nationaliste. Au programme, un engagement contre l’immigration excessive et les problématiques dont elle serait la cause, la défense de la culture et des valeurs locales, un éventail de politiques écologiques et sociales. En somme, l’expression du raz-le-bol face aux vicissitudes de la mondialisation et d’une élite politique « déconnectée » de la réalité. Peu médiatisée, cette formation politique inspirée à la nouvelle droite tentera tout de même sa chance pour un conseil communal réputé « traditionnellement » de gauche.