Essentielle et fondamentale pour l’être humain, elle permet la vie en société. En tant que membres de cette dernière nous y sommes constamment acteurs obligés et pourtant, malgré le développement de sa propre science ces dernières décennies, sa définition est constamment l’enjeu de vifs débats. La communication, étudiée déjà depuis l’antiquité, voit son propre concept évoluer tout au long de l’histoire jusqu’à nos jours. La problématique du présent article est donc celle du caractère polysémique de la notion de communication qui anime tant le débat intellectuel qu’il interroge le commun individu.