Défrayant la normalité et la routine de son propre foyer, Olivia Moore récite dans son spectacle un rôle qui n’a d’autres qualités que son authenticité. Son quotidien la passionne au point d’en faire le récit fulgurant en compagnie des spectateurs en quête de divertissement. Et quand on parle des enfants, de leurs gribouilles faciales, de leur inventivité comportementale en passant par la tendresse de leur innocence mais aussi par la figure plus endiablée et moins élogieuse de Golum (dixit l’artiste), on ne peut qu’esquisser un sourire entraînant joie mais aussi compassion. L’ambiance est agitée sur les planches, où Olivia nous remémore ses pires (mais surtout ses meilleurs) moments familiaux en compagnie de ses nombreux enfants. Rencontre avec une mère indigne.