À la Schützenmatte, Michèle Garlinski a terminé sixième du concours du saut en longueur des Championnats Suisses actifs. À Bâle, elle a cueilli un premier saut à 5,85 mètres… avant de commettre cinq “mordus”. De la frustration (minime) qui ne viendra pourtant pas altérer son engouement sur les sautoirs. Depuis quelques mois, elle a appris à faire passer le plaisir avant les performances; et cela lui rend parfaitement bien. « La saison était courte, il a donc fallu en profiter pour se faire plaisir en compétition », assurait-elle avec joie.

Récemment nommée ambassadrice des Jeux de la Jeunesse 2020 à Lausanne, Sarah Atcho est actuellement en pleine saison (sur les 200m surtout) en vue des Championnats Suisses d’athlétisme à Bâle (23 et 24 août), avant les Mondiaux de Doha du 27 septembre au 6 octobre en Qatar. Si la Lausannoise peine à se révéler sur les pistes en individuel cette année, c’est avec le sourire qu’elle assume sa mauvaise préparation, son épanouissement avec le relai national, ses objectifs pour Tokyo et enfin son engagement en marge des JOJ de Lausanne dès le 9 janvier 2020. (Longue) rencontre.