Étiquette : Championnats d’Europe

Lire la Suite

La transition vers l’Élite se veut progressive mais sûre pour Alex Ogbonna

Les Skins – les “Australiennes” ou familièrement appelées finales par K.O – auraient pu avoir raison de la résistance physique des athlètes. Mais à la Swim Cup de Lausanne, tous ont fini par dûment jouer le jeu, faisant des 50 mètres papillon et nage libre les clous d’un spectacle enjoué deux jours durant à la piscine de Mon Repos. Par-delà les grands noms de la natation mondiale – le Brésilien Nicholas Santos, l’Ukrainien Andriy Govorov, le Belge Pieter Timmers ou encore l’Allemand Philip Heintz –, les jeunes locaux du Lausanne Natation ont réellement pu s’aligner dans un bassin de compétition; le jeune spécialiste du papillon (et crawler) Alex Ogbonna en a notamment profité pour remettre l’ouvrage sur le métier au terme d’une saison – et d’une année 2019 – teintées de réussites… mais aussi de réalisme.

Lire la Suite

Florent Manaudou : « C’est plus la densité que le niveau des meilleurs nageurs qui a évolué »

Du Tollcross International Swimming Centre, Glasgow (Écosse)

Les Championnats Européens permettent aux athlètes de se confronter aux meilleurs sportif du continent dans la lutte au podium. Si la compétition offre complicité et émulations à des athlètes provenant de pays et de culture différentes, ces championnats de Glasgow offrent également le même processus de partage aux journalistes. Idées, visions et théories divergentes sur la natation, les façons de pensées peuvent varier selon les nations. Nous avons ainsi profité de cette occasion pour aller rencontrer le consultant phare de France Télévisions, Florent Manaudou.

Lire la Suite

De Zofkova à Ceccon, la relève italienne a de beaux jours devant elle

Du Tollcross International Swimming Centre, Glasgow (Écosse)

Ils ont entre 17 et 31 ans. La délégation italienne à la natation est très riche; de ses talents, plusieurs se démarquent au plus haut niveau continental. Il y a, bien sûr, les nageurs et nageuses plus côtés – Federica Pellegrini, Gregorio Paltrinieri, Simona Quadarella – mais il y a aussi les jeunes qui émergent – Carlotta Zofkova, Thomas Ceccon, Simone Sabbioni, Alessandro Miressi –, puis il y a les “vieux garçons” qui se révèlent (un peu) sur le tard – Luca Pizzini. Ensemble, ils ont pourtant un point commun, une passion et un talent reconnu. Nul doute, avec 11 médailles cumulées [ce lundi], autant que la Grande-Bretagne, l’Italie est l’une des très grandes nations de ces championnats d’Europe.

Lire la Suite

Thomas Röhler sur la trace des javelots de Jan Železný

Du Complexe Sportif Prince Moulay Abdallah, Rabat (Maroc)

Thomas Röhler n’aura pas atteint les 90 mètres une troisième fois cette saison. Après y être parvenu à l’occasion du premier meeting de la Diamond League le 4 mai dernier à Doha, l’Allemand avait réussi à rempiler au meeting de Dessau en Saxe-Anhalt début juin. Depuis, il accumule les secondes places dans les meetings qu’il a disputés entre Ostrava en République Tchèque et Lucerne en Suisse sans pour autant parvenir à approcher la marque magique. Le meeting de Rabat, en ce qu’il représentait la troisième étape du calendrier de la Diamond League pour la discipline, ne lui aura pas permis de réussir le lancer parfait. Il y a terminé quatrième avec un meilleur (deuxième) lancer à 85,19 mètres. Magnus Kirt a remporté le concours au Maroc en établissant un nouveau record du meeting et un nouveau record national d’Estonie avec un sixième lancer à 89,75 mètres. Les Européens de Berlin s’annoncent dantesques.

Lire la Suite

Christophe Lemaître contraint de renoncer aux Championnats d’Europe de Berlin

De Rive Gauche, Paris (France)

Le communiqué de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA) communique une information pressentie depuis samedi soir à Charléty: le sprinteur Christophe Lemaître est forfait pour les Championnats d’Europe de Berlin (du 7 au 12 août prochains). Le starter tricolore a été victime d’une déchirure musculaire à la cuisse droite lors de son 100 mètres B au Meeting de Paris. De mauvaise augure pour l’athlète de 28 ans, dont la blessure intervient à moins d’une semaine des Championnats de France à Albi (du 6 au 8 juillet).

Lire la Suite

Encore insuffisant sur les 800 mètres, Pierre-Ambroise Bosse se jauge avant Berlin

Du Stade Charléty, Paris (France)

Devant 16’535 spectateurs, le stade Charléty a vibré au rythme de “ses” Français. Il y eut le récital de Kevin Mayer au triathlon (saut en longueur, poids et 110m haies), il y eut la performance en demi-teinte de Renaud Lavillenie (5,84m) à la perche; sans jambes mais avec le plaisir de concourir dans “son” Meeting international de Paris, il y eut également Jimmy Vicaut, deuxième des 100m derrière l’intenable Américain Ronnie Baker, meilleure performance mondiale de l’année, et puis il y eut aussi Pierre-Ambroise Bosse. Le champion du monde des 800 mètres de Londres aura comme beaucoup, encore énormément d’ajustements pour tenir la distance. « Le Meeting de Paris laisse toujours un bon souvenir. Le public français est très gentil avec nous », confiait-il alors.