Dante Senger, héros d’un soir, prince d’un stade. L’Argentin a, à nouveau, décidé de la rencontre qui, pendant longtemps, prévoyait un score de parité entre le FC Schaffhouse et Neuchâtel Xamax FCS (voir les images). Sur les développement d’un corner à la 82e minute, un coup de tête bien précis a eu raison de Frack Grasseler, pourtant irréprochable devant la cage jaune et noire. Si cette victoire ravive les flammes des pensionnaires de la Maladière, le championnat n’en est, somme toute, qu’à ses prémices. Focus.

Le FC Lausanne-Sport, fort d’une solidité acquise lors de ses dernières rencontres, a été tenu en échec ce mercredi soir face au FC Aarau. Combatifs et volontaires, les deux parties auraient pu, à maintes situations, tirer leur épingle du jeu. Face à une chance vacillante et un manque de réalisme des deux camps, le match se solde équitablement: 1-1. Interview à Alexandre Pasche.

Après deux revers de rang à la Maladière, Neuchâtel Xamax FCS parvient à nouveau à remporter la totalité de la mise à domicile face au FC Winterthur (1-0) (voir les images). Malgré les fortes averses et des conditions de jeu peu enviables, le sourire est réapparu sur le visage de l’entraîneur des rouges et noirs, Roberto Cattilaz: « On marque à chaque match, c’est donc à nous de faire en sorte de bloquer la voie à notre but » expliquait-il en guise de soulagement à l’interview. Ce succès marque non seulement le retour en grâce de Xamax FCS mais également le baptême d’Adriano De Pierro avec les Neuchâtelois. leMultimedia.info a rencontré les deux acteurs en fin de rencontre. Interview.

« On peut spéculer en fin de match, mais à la fin c’est Lausanne qui repart avec les trois points« , concluait Martin Rueda, entraîneur du FC Wohlen, en zone mixte à la Pontaise. L’ancien coach du FC Lausanne-Sport et champion de Challenge League en 2011 retrouvait ce samedi soir à Lausanne son ancien joueur Fabio Celestini, élu depuis quelques mois à la tête du LS. Des retrouvailles qui ont finalement vu les Vaudois s’emparer de la victoire grâce à des réussites de Numa Lavanchy et Jocelyn Roux (voir les photos). Un succès qui lance définitivement le Lausanne-Sport dans la course à la Super League. leMultimedia.info en discute avec le défenseur Arnaud Bühler au terme de la rencontre.

Il est fallu de peu ou d’une fraction d’inattention de leurs adversaires pour que le FC Bienne ne réussisse à rajouter une victoire supplémentaire à leur escarcelle, la seconde depuis la reprise. Les Séelandais ont pris la mesure de Neuchâtel Xamax FCS d’entrée en seconde période sur pénalty. Malgré une égalisation temporaire vingt minutes plus tard, les hommes de Patrick Rahmen sont finalement parvenus à s’assurer trois nouvelles unités à leur compteur en concluant la rencontre sur un flamboyant 4-1 (voir les photos). Avec 14 buts à leur actif et un match en retard, le FC Bienne surfe sur une toute autre vague que la saison précédente. Un renouveau au parfum de victoire. Focus.

La défaite est amère à la Maladière. Neuchâtel Xamax s’incline pour la seconde fois consécutive à domicile. Contre Bienne, le score n’est pas à l’image de la réalité. Après avoir fait montre de beaucoup de bravoure, les hommes de Roberto Cattilaz ont finalement subi la dure loi d’un FC Bienne volontaire. Mais pour Andelko Savic, il n’est pas question de renoncer. Doté de courage, l’équipe ira affronter Aarau sans complexe. Interview.

Bertrand Ndzomo connait bien la Pontaise. Passé par Lausanne en 2009, le Français s’est délecté de son bref retour du côté des Plaines-du-Loup. Véritable taulier du FC Schaffhouse depuis deux saisons, le Domontois ne calcule plus les minutes de jeu et tâche de mener à bien le rôle de capitaine qu’on lui a assigné. C’est donc au nom de son équipe, qu’il répond à nos questions au terme de la défaite face au FC Lausanne-Sport (1-0) ce jeudi soir. Interview.

Favori ou non de la compétition, la question ne fait plus aucun curieux. Face au FC Schaffhouse, les hommes de Fabio Celestini ont su conserver l’avantage offert par leur numéro 14, Alexandre Pasche (58e) et ont cueilli, à domicile, leur deuxième victoire de rang. Auteurs d’une prestation solide et encourageante, leur succès est également dû à la bravoure de leur gardien. Focus.