Devant un peu plus de 2’000 spectateurs dans son jardin de la Praille, le Servette FC a dominé le FC Wil lors de la quatrième journée de la Brack.ch Challenge League. Auteurs d’un match sensiblement meilleur que les précédents, les Grenat ont cueilli leur première victoire à domicile grâce à une réalisation du numéro 10, Sébastien Wüthrich peu avant l’heure de jeu (52e). Meho Kodro, satisfait au terme de la rencontre, a également trouvé la fluidité dans le jeu qu’il espérait depuis le début de la saison. Revivre également le match en 100 images.

Le Servette FC connait son identité, il doit maintenant la faire éclore sur le terrain. Troisième du championnat avec cinq unités, derrière les fusées Schaffhouse et Neuchâtel Xamax encore invaincues, le club Grenat aura de quoi prouver faire partie des prétendants sérieux à la promotion finale mercredi face au FC Wil au Stade de Genève (20h). Le point avec l’entraîneur Meho Kodro en conférence de presse.

Devant 3’867 spectateurs, Neuchâtel Xamax FCS s’est défait du FC Vaduz dans un match à l’importance relevée (3-1). Prenant le temps d’élever leur jeu, les hommes de Michel Decastel ont frappé en premier par Raphaël Nuzzolo (18e) avant de concrétiser véritablement leur assise par Geoffrey Tréand (67e) et Mike Gomes (76e). Mohamed Coulibaly avait temporairement égalisé peu avant la mi-temps pour les Liechtensteinois (33e). Mais outre le résultat, c’est le mélange de l’expérience et de la jeunesse qui, une fois de plus, permet à Neuchâtel Xamax de l’emporter dans une rencontre d’envergure. Voir également la galerie photo du match en 100 images.

Le défenseur xamaxien, Kiliann Witschi a disputé sa dernière rencontre au Stade de la Maladière avant de changer de cap afin de s’investir plus durement envers sa profession d’avocat. Il en ressort une saison riche, pleine d’émotions, de sourires et de performances sportives avec le deuxième titre consécutif de vice-champion de Challenge League en 2016 et 2017. Sans aucun doute, le natif de Neuchâtel quitte les terrains la tête haute et pleine de souvenirs heureux de Neuchâtel Xamax FCS. Retour sur une journée peu ordinaire – victoire facile des Rouges et Noirs (4-1) face au FC Winterthur et hommage d’un homme de football mais aussi de conviction professionnelle.

Dans une Maladière peu remplie (1’637 spectateurs), Neuchâtel Xamax FCS jouait son avant-dernier match à domicile face au FC Le Mont, relégué suite à la non-obtention de la licence pour la Challenge League. Un match sans grand enjeu qui se termine par un nul (2-2), mais qui laisse entrevoir de belles choses pour la saison prochaine, où le club neuchâtelois visera le titre et la montée en première division.

Neuchâtel Xamax FCS a certifié son statut de seconde puissance du championnat, dominant du bout des doigts le Servette FC (1-0) lors d’un derby romand animé. Les hommes de Michel Decastel n’ont désormais qu’un infime espoir à jouer cette saison en Challenge League: rattraper le FC Zürich, déjà bien apprêté pour son retour dans l’élite. Mais les chances de créer exploit sont infimes.

Devant 4’224 spectateurs ce lundi soir au Stade de la Maladière, Neuchâtel Xamax FCS n’est pas parvenu à se défaire du FC Zürich, pourtant légèrement inférieur lors du premier acte. Les hommes d’Uli Forte ont ensuite pris la mesure du match en signant le 1-0 par Raphael Dwamena, auquel a répondu à bout du souffle Pedro Teixeira en fin de rencontre (87e). Preuve que Xamax peut rivaliser mais avec des moyens physiques peu adaptés, encore. Patience.

Giuseppe Scienza, ancien grand footballeur italien de Serie A et Serie B, a vécu un après-midi compliqué au Stade de la Maladière, où son FC Chiasso a été renversé 3-0 par Neuchâtel Xamax FCS. Lire aussi: Neuchâtel Xamax surclasse le FC Chiasso à la Maladière (3-0). Des erreurs individuelles flagrantes, une organisation de jeu défaillante et un coup de massue dès l’entame de match, la lanterne rouge du championnat a subi son deuxième lourd revers en deux rencontres de championnat. Une sérénité effacée à l’heure où il s’agira de tirer les premiers comptes face au FC Wil dimanche 23 avril (15h). Le maintien en Challenge League s’y jouera indubitablement. Interview en fin de match à la Maladière.