Anohni, ex Antony and the Johnson, a ouvert le bal à l’Auditorium Stravinski en ce vendredi premier juillet. Un concert émouvant et empreint de sens. En compagnie de nombreuses figures à l’instar de Naomi Campbell, Shirin Neshat, Vanessa Aspillaga ou encore Nola Ngalangka Taylor – qui a conclu le set sur un monologue bouleversant – l’artiste transgenre a été fidèle à lui-même cassant les codes et détruisant les barrières du politiquement admis. Notre découverte de la 50e édition du Montreux Jazz Festival.

Une initiation ce 30 juin à l’histoire du festival au Casino Barrière et une visite guidée dans le pluralisme universel du Jazz et de ses variantes à l’Auditorium Stravinski en ce premier juillet 2016, le jubilé du festival historique de la Riviera sera chargé d’émotion, de joie et de significations. Une aventure pour souder encore plus la communauté artistique entre les organisateurs, les artistes mais aussi avec le public connaisseur du Montreux Jazz Festival. C’est ainsi qu’après Charles Lloyd et Alexander Monty, les festivités seront reproposées le lendemain par Anohni et le duo Air. Rencontre avec Mathieu Jaton, directeur général du MJF.