La défaite est amère à la Maladière. Neuchâtel Xamax s’incline pour la seconde fois consécutive à domicile. Contre Bienne, le score n’est pas à l’image de la réalité. Après avoir fait montre de beaucoup de bravoure, les hommes de Roberto Cattilaz ont finalement subi la dure loi d’un FC Bienne volontaire. Mais pour Andelko Savic, il n’est pas question de renoncer. Doté de courage, l’équipe ira affronter Aarau sans complexe. Interview.