Thibaud Agoston a connu son premier Jokers! Comedy Club mercredi 4 avril au CPO d’Ouchy. Pour une soirée particulière, qui aura également vu passer l’illustre humoriste canadien, venu droit de Montréal, Mike Paterson, la représentation aura fait salle comble. L’occasion de découvrir à la fois les futurs importés de la scène canadienne, tout autant que les jeunes talents locaux. Parmi ceux-ci, le Genevois de 21 ans, Thibaud Agoston.

Pour sa première lausannoise ce mercredi au Centre Pluriculturel et social d’Ouchy (CPO), Jokers le Grand Match a séduit les spectateurs venus nombreux. Depuis septembre, ce nouveau plateau d’humoristes réunit au moins une fois par mois – voire deux — des camarades de la jeune génération d’humoristes qui s’affrontent en équipe de deux. « Il y avait du monde et le public a beaucoup ri. » a confié Sébastien Corthésy à la fin du spectacle. D’autres matches sont encore à voir tous les mois jusqu’en février au CPO.

À l’affiche du Lido Comedy & Club samedi soir, Charles Nouveau a présenté pour la première fois la nouvelle version de son one man show. Retardé à Genève pour le tournage de l’émission « 26 minutes », c’est avec un calme impressionnant que le membre du collectif « Carac Attack » a foulé les planches rue de Bourg à Lausanne. leMultimedia.info a rencontré l’étoile montante de l’humour romand au terme de son passage au Lido.

A l’occasion de la soirée de gala francophone de Jokenation, cinq talents francophones ont joués avec cinq ambassadeurs pour les épauler devant un public sous le charme. Une soirée de gala qui porte la marque du nouveau label inauguré par Grégoire Furrer pour souligner que le festival innove et reste une marque de qualité de la « communauté internationale d’humoristes » à étoffer.

Présent à Montreux où il tourne des vidéos des coulisses du festival avec le Carac Attack, Thomas Wiesel joue ce soir à l’Auditorium Stravinski avec son camarade Alexandre Kominek. L’occasion pour leMultimedia.info de discuter en profondeur avec l’humoriste lausannois du rôle de l’humour noir et de ses ambitions sur scène et en radio, à Paris comme en Suisse. Rencontre et échanges de qualité.

Restaurer ses origines face à un contexte internationalisant; le 26e Montreux Comedy Festival s’inscrit toujours plus sous l’égide d’un humour mondialisé et du multimédia. Ce nouveau grand rendez-vous favorise ainsi de larges espaces aux humoristes de cultures bien diverses. Mais il semblait toutefois difficile de débuter cette nouvelle volée du Montreux Comedy Festival sans réaffirmer les traditions bien ancrées et socialisées des pratiques de notre pays. Grâce à un plateau bien garni de jeunes et moins jeunes comiques du paysage artistique suisse, le public du Comedy Club (ndlr, salle de spectacle au sein du 2m2c) a ainsi pu, une heure durant, moquer les pratiques traditionnelles et les folklores de la petite nation helvète avec une jouissance expressive. Retour sur une soirée pur suisse.

Jeune humoriste suisse qui multiplie les rôles (dans le collectif Carac Attack ou sur la websérie d’RTS « Bipèdes »), Alexandre Kominek joue à trois reprises cette semaine à l’occasion du Montreux Comedy Festival. Voilà un jeune talent à qui le festival donne sa chance pour séduire le public montreusien lors de trois soirées du festival. Interview !