La figure incontestée de l’électronique française et internationale depuis 40 ans, Jean-Michel Jarre a fait escale au Montreux Jazz Festival ce lundi 11 juillet pour y présenter la sortie du nouveau volume, fraîchement sorti, de sa collection Electronica. Mais plus qu’une musique enivrante, c’est un décor et une animation enflammés qui ont captivé le public de l’Auditorium Stravinski lors de cette onzième soirée du festival.

Après la sensibilisation, l’évasion. Le duo Air de Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin ont succédé à l’inusité show d’Antony Hegarty à l’Auditorium Stravinski pour l’ouverture du 50e Montreux Jazz Festival. Bien au-delà du jazz, de leur indéniable « French Touch », c’est l’électronique qui prévaut sur les planches du 2M2C. L’heure est alors à l’escapade aérienne dans cette bulle de refuge musicale.

Une initiation ce 30 juin à l’histoire du festival au Casino Barrière et une visite guidée dans le pluralisme universel du Jazz et de ses variantes à l’Auditorium Stravinski en ce premier juillet 2016, le jubilé du festival historique de la Riviera sera chargé d’émotion, de joie et de significations. Une aventure pour souder encore plus la communauté artistique entre les organisateurs, les artistes mais aussi avec le public connaisseur du Montreux Jazz Festival. C’est ainsi qu’après Charles Lloyd et Alexander Monty, les festivités seront reproposées le lendemain par Anohni et le duo Air. Rencontre avec Mathieu Jaton, directeur général du MJF.