Semenya_1

Caster Semenya peu avant le départ du 800 mètres à Doha. À sa droite, Margaret Wambui. La Kényane est aussi suspectée de détenir un taux de testostérone supérieur à la “normale” féminine (selon l’IAAF). © leMultimedia.info / Oreste Di Cristino [Doha]