Lire la Suite

L’orientalisme inspiré dans l’obsession électro-rock d’Horizon Liquide

Voici l’électro-rock des Dunes. Le trio Horizon Liquide a repris, en quelque sorte, l’influence orientale des paroliers des mythiques Led Zep’; il n’y a, certes, pas l’Inde des Jimmy Page et Robert Plant, mais il y a le Beyrouth Underground de Serge Ghazale, l’Irak de Laure Betris et l’âme vagabonde de Valentin Savio. Et puis, il y a surtout ce mélange des genres qui accouche d’une musique des plus orientales et mystérieuses que possible. Nous avions cueilli l’occasion de leur venue au 44e Paléo Festival pour en apprendre davantage sur eux, mais aussi sur la musique orientale et l’ésotérisme musical de leur approche. Récit.

Lire la Suite

Billie Bird: « Ce n’est pas toujours évident d’affronter ses peurs »

Première artiste à se présenter pour la 44e édition du Paléo, la Lausannoise Billie Bird s’est élancée sous la tente du Club Tent mardi après-midi. Associées à la canicule, ses nappes sonores évoquant les marées ont, pour une heure, embarqué les festivaliers au large là où les recoins intimes et lancinants surgissent. À l’issue de ce voyage en mer, notre reine de l’azur s’est confiée sur son premier passage à la plaine de l’Asse ainsi que sur son parcours.

Lire la Suite

Avec “Soldi”, Mahmood a clos l’histoire d’une enfance malheureuse

À Montreux, le pas de grâce. Né à Gratosoglio, dans un quartier administratif de la ville de Milan, d’un père égyptien et d’une mère sarde, Alessandro Mahmood a fait de la musique – comme souvent – sa ligne d’échappement d’une enfance coupée par l’abandon de son père à l’âge de 5 ans. Révélé en Italie grâce à sa victoire au 69e Festival de San Remo, puis vice-champion de l’Eurovision à Tel-Aviv dans la foulée en mai, l’artiste a connu une ascension fulgurante; disque d’or en Espagne et numéro un des charts en Israël avec son titre Soldi. Aujourd’hui, l’artiste se révèle pas à pas… et celui du Montreux Jazz Festival en était un grand.

Lire la Suite

Julien Wanders se révèle enfin stratège sur les 5000 mètres à Athletissima

S’il fallait pointer un élément embarrassant et perturbant dans la préparation de Julien Wanders pour les Mondiaux de Doha, cela serait très certainement la difficile mainmise sur les minimas mondiaux des 10’000 mètres. Nécessitant un temps de qualification inférieur à 27’40 minutes, la mesure est pleinement atteignable pour le prodige suisse mais c’est toujours sans compter sur les petits imprévus de la vie d’athlète: une course à Stockholm “décevante” fin mai (où il a tout de même établi le nouveau record de Suisse dans des conditions gâtées) et une qualification à repasser pour un cheveu (27’44”36). En résulte alors un agenda quelque peu bouleversé, car recourir de force un 10’000m s’apparente à un véritable goulet d’étranglement dans le programme estival préfixé par le jeune talent de 23 ans. Mais l’étape lausannoise ce vendredi soir semble lui avoir ouvert la voie à une deuxième partie de saison totalement relâchée. Tant mieux!

Lire la Suite

Les 120 plus belles images du final de saison à Vidy

Il y a, semble-t-il, toujours un feu d’artifice au terme de chaque saison, seule la couleur des projectiles change en réalité. Cette année, c’est l’orange qui a primé sur la toute dernière rencontre de la saison; la Coupe de Suisse a en effet trouvé refuge aux Athénaz pendant une année. D’une finale haute en émotion, il est à convenir que le mieux est toujours de conclure par une note sensiblement plus légère. Ainsi, il ne reste qu’à s’accorder quelques instants pour feuilleter les 120 plus belles images du final de saison à Vidy.

Lire la Suite

Stade Lausanne rate l’occasion d’un titre, presque 10 ans après

Avusy, le petit poucet qui domine le favori lausannois ? Cette lecture est celle du commentateur non observateur. Quelques jours après la finale de Coupe de Suisse remportée par les Genevois (9-13) au stade Juan Antonio Samaranch de Vidy, l’invincibilité d’Avusy laisse le monde du rugby sous le charme tout autant qu’elle questionne l’issue d’une finale qui (logiquement peut-être) est revenue à l’équipe la plus expérimentée, celle qui avait le plus de métier. Au travers de ce match, l’on y voit sans doute le reflet d’un long travail mental et psychologique mené – et à mener encore – auprès de ces jeunes lausannois encore cruellement en manque de cran dans les instants décisifs. Bilan.

Lire la Suite

Christophe Chassol au jeu des perles de verre de Hermann Hesse

Depuis le début de l’année, Christophe Chassol tourne dans le monde entier pour présenter son nouveau projet d’ultrascores “Ludi”, inspiré du roman biographique de Hermann Hesse. L’ultrascore, comme l’artiste français le définit, consiste en une méthode de composition toute personnelle, inédite. La technique consiste à filmer le réel, puis à l’habiller d’une mélodie qui y superpose les harmonies. Ce faisant, les séquences tournées font partie intégrante de la musique ainsi composée. Après trois séries d’ultrascores abouties, dans la Nouvelle-Orléans, en Inde puis en Martinique, Chassol: présente Ludi. De passage au Montreux Jazz Festival, au dernier soir d’un mois de juin caniculaire.

Lire la Suite

La Formule E en Suisse, un travail entier de parfait pragmatisme

L’étape de Formule E dispensée dans le Berne fédérale le week-end dernier a identifié certaines des failles persistantes au sein de la discipline, créée en 2014. Loin des polémiques exogènes à la recherche pour l’innovation d’une mobilité dictée par l’électrique, l’amélioration des dispositifs de course pour les saisons à venir promet à cette nouvelle formule un avenir prometteur. Et en cela, le Swiss e-Prix en aura contribué à la définition. Voici comment.