Loïc Gasch, un jeune homme né il y a 26 ans sur le balcon du Jura, à Sainte-Croix, vient de s’adjuger, le 8 mai dernier, la meilleure marque de l’histoire de la Suisse en saut en hauteur. Par la même occasion, en effaçant une barre à 2,33 mètres, il avait également obtenu l’aller simple pour les Jeux olympiques de Tokyo cet été. Encore passablement inconnu au printemps 2020, ce gaillard de 191cm partage certainement, aujourd’hui, le statut de révélation de l’année avec le champion suisse du décathlon Simon Ehammer.

Ils sont deux: un jeune homme, une jeune femme et chantent en français. En toute simplicité, cela ferait une belle composition d’accroche pour présenter Baron.e. Faustine Pochon et Arnaud Rolle (tous deux 24 ans) ont beau faire feu contre tout spécifique et déterminisme, comme le style de leur musique – un condensé d’électro et de pop taillé jeunesse qui empoigne les tracasseries de leur génération –, que l’on vient finalement à manquer de qualificatif pour les introduire simplement et sans redondance. Une chose est sûre néanmoins: leur notoriété toute fraîche le dispute à leur humble fraîcheur.

Le groupe Etienne Machine a sorti, le 26 mars dernier, son premier album “Off & Off” qui dévoile les contours d’une musique aussi éclectique que décoiffante. Sur une base electronica, les six artistes qui le composent ont progressivement ajouté des instruments lourds et massifs, versant ainsi dans un style hybride au croisement du rock, du trip-hop et de l’électro. Ce six-titres, enregistré au studio de la Fonderie à Fribourg, et en prises directes, dévoile ainsi l’histoire d’un groupe lié par l’amitié mais aussi par des connexions musicales et artistiques évidentes.

Lors des championnats du monde de Finn, tenus du 3 au 12 mai derniers à Porto, Nils Theuninck a manqué de peu la qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Toutefois, malgré la déconvenue, les résultats actuels du navigateur pulliéran au niveau international, récent médaillé de bronze aux Européens de Vilamoura, demeurent encourageants. Le jeune homme de 24 ans nous a accueillis chez lui, au Port du Pully, quelques jours seulement après son retour du Portugal. Rencontre.

Arsène Passamani (alias Senar) est un jeune homme de 21 ans, passionné de sport et de musique et gorgé de talent, tant pour l’un que pour l’autre. Sur les hauteurs du Léman, à Riex, petit bourg en plein vignoble entre Lausanne et Épesses, il dévoile, en ce mois de mai, “L’aimant”, un dix-titres en hommage à sa région natale. Un vent de fraîcheur vient nous caresser en plein printemps.

La championne du monde du semi-marathon, Ruth Chepngetich a remporté le semi-marathon d’Istanbul le 4 avril dernier, établissant également le nouveau record du monde de la discipline. C’est la première fois qu’un semi-marathon a vu trois femmes terminer sous le seuil des 65 minutes ; l’épreuve la plus rapide de tous les temps, en pleine période de Covid-19. La veille, dans la commune de Belp près de Berne, la fondeuse du TG Hütten Fabienne Schlumpf avait, de son côté, également battu le record de Suisse du marathon pour sa première compétition officielle sur la distance. De quoi laisser penser que la pandémie n’a pas eu que des effets négatifs sur la forme et le mental des athlètes (féminines) de longues distances.