Le Servette Rugby Club a terminé sur une note très positive la phase régulière de son championnat de Promotion Honneur face à Pont-de-Cheruy Rugby (95-0) à Vessy. Les hommes de Gabriel Lignières ont alors accompli un premier objectif capital pour la première saison de l’ancien joueur du RC Nyon à la tête de l’équipe première du club: les Grenat sont donc qualifiés pour les phases finales. Une voie qui devrait les mener – sauf grandes surprises – en finale à Roanne le 21 avril prochain. Leurs matches des demi-finales (aller-retour) face à Veyle-Saône débuteront dans deux semaines, en France.

Les Chevaliers de Plan-les-Ouates ont réussi une grande performance – défensive surtout – ce samedi après-midi dans leur stade des Cherpines. Les hommes d’Éric Andreu ont battu les leaders Grasshopper 25-22 lors du premier match au sommet de l’année 2018. Une défaite des Sauterelles qui peut relancer encore plus le championnat, d’autant plus que le RC Nyon a l’occasion de se (re)porter en seconde position lors de son match de dimanche face au CERN à Colovray. Les quatre places qualificatives pour les playoffs seront chères et les écarts se tiennent dans un mouchoir de poche. Focus.

Les “Bialo-Czerwoni” ont bien failli surprendre les Suisses lors du dernier match de la campagne européenne de la saison 2017-2018. Devant 1’800 spectateurs au centre sportif des Cherpines, à Plan-les-Ouates, les hommes d’Olivier Nier ont très mal entamé la rencontre, se voyant menés 0-21 dès les premières vingt minutes de jeu. La réaction aura été immédiate, suffisante pour combler le déficit et venir s’imposer – non sans autorité – 30-24. Le XV de l’Edelweiss agrippe ainsi temporairement la troisième place du classement de l’Europe Trophy. Un accomplissement remarquable même si, pour Olivier Nier, le bilan est loin d’être parfait.

Du Stade Marius Berthet, Chens-sur-Léman (France)

L’Équipe de Suisse de rugby a donné de belles satisfactions à ses supporters à Hermance. Les hommes d’Olivier Nier se sont imposés avec caractère 30-27 face à la Côte d’Ivoire, forte pourtant d’individualités évoluant au haut niveau en France. À quelques jours de s’envoler au Portugal pour la poursuite de l’Europe Trophy, le XV de l’Edelweiss s’est rassuré à la fois sur sa capacité à résister mais aussi à intégrer nombre de nouvelles recrues, qui se sont par ailleurs révélées pour certaines.

Le Servette Rugby Club tient sa revanche sur son voisin de Gex. Les hommes de Gabriel Lignières se sont imposés au Stade de Genève 24-7 devant l’USPG, trois mois après avoir connu une défaire rageante au match aller (13-8). Cette fois-ci, c’est une prestation pleine que les Grenat ont proposé sur le terrain ne concédant (presque) rien à leurs adversaires. De belle augure pour les phase finales.

Le Servette Rugby Club est à nouveau premier de la division Promotion Honneur et, sans le dire, les matches qui composent le calendrier Grenat en ce premier mois de l’année 2018 laissent présager de beaux affrontements, tendus et à quelques égards combattus. La première ronde à domicile a vu l’AS Roannaise s’incliner, non sans labeur, à La Praille (48-6). Au total, ce furent huit essais inscrits pour Servette alors que les deux pénalités de l’ASR furent l’œuvre du numéro 15 Édouard Carp. Une belle prestation pour les locaux qui lorgnent désormais vers la réception de Gex le 28 janvier prochain.

Moins solides, techniquement et physiquement, les joueurs de l’AS Succieu Terres Froides ont été nettement battus dimanche après-midi par le Servette Rugby Club (87-0) lors de la douzième journée de la division Promotion Honneur du Comité du Lyonnais. Réduits par trois blessures dans le courant de la première demi-heure, dont une plus sérieuse pour le numéro 14 Mathieu Laurent touché à un genou, l’ASSTF n’a tenu qu’une petite fraction face aux Grenat qui menaient déjà 35-0 à la mi-temps.