Après sa victoire 190 contre le GC Zürich, le Lausanne Université Club est victorieux 33 à 18 de ses camarades du Stade Lausanne. Bonus à la clé, il se classe premier de la LNA, au coude à coude avec Nyon avant que Genève Plan-Les-Ouates joue aujourd’hui à Zurich. « Je suis content de nos essais, tous bien construits », se satisfait Didier Vasseur, entraîneur du LUC. Pour le Stade qui rentrait en compétition sans son équipe type, l’addition a été salée.

Le week­-end dernier, l’avenir du rugby suisse n’est pas venu faire de la figuration à Esztergom (Hongrie) puisqu’elle a terminée troisième sur les douze équipes du tournoi « Trophy ». De retour à Lausanne, Ismaël Meyer, entraîneur de l’équipe et Jérôme Goudet, Président de la Commission des Jeunes (14-18 ans) racontent leur satisfaction aux côtés de Sébastien Dupoux, le Directeur Technique National.

Les jours de match, William Grand-Pierre longe encore les terrains des Cherpines ou du Stade de Genève. À bientôt 80 ans ans, l’ex-éducateur livre ses mémoires de plus de trente ans à l’école de rugby de Genève. Ses aventures au ballon ovale ont directement touché sa vie de famille, puisque son fils Laurent a joué pour la sélection suisse. Si le rugby suisse fait partie de son cœur, il regrette son intimité et la fébrilité des médias pour raconter son histoire. Comme lors de notre rencontre avec Vincent Ducros en octobre dernier, voici la parole d’un éducateur qui a contribué à transmettre le rugby à ceux, qui, une fois fidélisés, en feront sa publicité d’eux-mêmes toute leur vie : les enfants.

Agressif et conquérant, le Rugby Club de Nyon a pris la mesure d’Hermance (35-10) et s’est qualifié pour la finale du championnat majeur du rugby suisse (LNA). Ils affronteront samedi 11 juin à 15 heures au centre sportif des Cherpines Genève Plan-les-Ouates qui avait battu le Lausanne University Club la veille (lire le compte-rendu de la première demi-finale à Plan-les-Ouates). Retour en clair et en images sur la deuxième demi-finale à Colovray.

Ce samedi, Genève Plan-les-Ouates a franchi une étape de plus dans l’ascension au titre au stade des Cherpines. Parfois fébriles, les Genevois ont néanmoins concrétisé plus de temps fort que le Lausanne Université Club (LUC) grâce à l’animation du numéro 10 Gaëtan Hirsch (visionner la galerie photo). Une victoire pour les Chevaliers de Genève qui affronteront les Pirates de Nyon en finale.