Vladimir Petkovic a été sobre dans la sélection des 24 joueurs qui l’accompagneront à la Groupama Aréna de Budapest, puis à l’Estadi Nacional d’Andorre-La-Vieille les 7 et 10 octobre prochains. Dans l’optique d’une continuité qui s’avère gagnante jusqu’à présent, le sélectionneur de l’équipe de Suisse n’a procédé qu’à un seul changement par rapport au groupe sélectionné pour le match contre le Portugal au début du mois (2-0) à Bâle: Valentin Stocker sera du voyage. Mais pas Inler.

À 19 ans, Breel Embolo a réussi sa rentrée internationale avec la nationale helvétique, participant à la victoire 2-0 sur les champions d’Europe portugais au Parc Saint-Jacques de Bâle. Transféré du FC Bâle au Schalke 04 en juin dernier, l’attaquant suisse semble avoir déjà pris ses marques à Gelsenkirchen et cela s’en ressent sur sa prestation en équipe nationale. Interview au terme du premier match qualificatif pour la Coupe du Monde 2018 en Russie mardi soir (lire le compte-rendu).

En sold-out, hôte de ses 36’000 spectateurs, le Parc Saint-Jacques de Bâle a savouré cette première nuit de succès pour une nationale helvétique de prestige. Le scalp des frais champions d’Europe offert, c’est avec rudesse et persévérance que les hommes de Vladimir Petkovic se donnent rendez-vous à Budapest dans un mois.

Embolo-Rodriguez-Behrami-Fernandes en petit comité avant le dernier entraînement au Parc Saint-Jacques de Bâle. Quatre individualités qui pourraient figurer dans le onze de base de l’équipe de Suisse face au Portugal mardi soir. Qu’en sera-t-il réellement ? Décryptage à 24 heures du lancement de la campagne pour “Russie 2018”.