Athletissima offrira, comme à l’accoutumée, son lot de surprises et de compétition entre athlètes de haute renommée. C’est ainsi que le 41e meeting de Lausanne rendra une attention toute particulière pour ce qui sera pour beaucoup la première sortie post-Jeux Olympiques. Au scan à moins de 24 heures du début de la compétition, la fraîche épreuve des 1000 mètres et l’illustre saut à la perche. 

Lea Sprunger est en passe de disputer une nouvelle édition de « son » meeting, la 41e d’Athletissima. Après un passage mitigé aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, desquels elle a été éliminée pour son cinquième temps dans les séries, la Nyonnaise est prête à se ressaisir sur la piste du stade de la Pontaise jeudi soir. La spécialiste de l’heptathlon helvétique en a d’ailleurs offert un bel avant-goût en conférence de presse ce mercredi matin à Ouchy.

Pour sa 40e édition, le meeting Athletissima de Lausanne a honoré son statut de troisième plus grand rendez-vous mondial de l’IAAF Diamond League. Honoré de la présence du prince Albert de Monaco, le Stade de la Pontaise a, une nouvelle fois, été le théâtre de grands exploits sportifs. De plus, riche en émotions et en couleurs, le final pyrotechnique a, comme à l’accoutumée, enflammé la pelouse et assuré un spectacle homérique. Entre records, performances mondiales et satisfactions personnelles, l’événement a brillé pour son quarantième anniversaire.